fbpx

Sélectionner une page

“Traverser la rivière sous la pluie” : la guerre et les migrations entre burlesque et émotion

“Traverser la rivière sous la pluie” : la guerre et les migrations entre burlesque et émotion
Publicité

Le jeune Collectif 2222 aborde la guerre et l’exode des populations avec le ton léger du jeu de clown Un spectacle très équilibré, entre traitement burlesque et dévoilement du terrible drame. Intelligent et respectueux.

D’un côté, une grand-mère accompagnée de son fils dévoué, ainsi qu’une famille ; de l’autre, deux gardes. Entre eux, une rivière. Les uns fuient un environnement hostile, les autres font respecter les règles établies. Chacun essaie, tant bien que mal, d’atteindre ses objectifs avec les moyens du bord, et se retrouvent souvent dans des situations cocasses.

En avant-propos, je tiens à présenter le Collectif 2222. C’est une compagnie de jeunes comédiens qui se sont rencontrés à l’école de théâtre Jacques Lecoq ; ils ont tous plus ou moins vingt-sept ans. À mon sens, cette précision a de l’importance car ils sont nés alors qu’éclataient en Europe des conflits qui ont marqué l’histoire de leur génération.

Le parti pris par ces jeunes comédiens est très audacieux : créer une œuvre théâtrale qui a pour sujet la guerre et l’exode des populations avec le ton léger du jeu de clown. Cela revêt plutôt de la gageure tant l’exercice de style est complexe et risqué. C’est effectivement une création qui surprend, mais qui très vite interpelle. On se prend à rire des personnages, tandis que la réalité de l’histoire nous rattrape, donnant à nos petites larmes de rire une tout autre saveur. Les comédiens parviennent avec talent à nous garder tout au long de cette pièce en équilibre, sur un fil, entre émotion et rire.

Et tout y passe. Mais surtout, ils dénoncent, toujours de manière équilibrée, les mécanismes qui sous-tendent ces conflits : l’ONU et ses casques bleus, l’Europe et les grandes puissances qui finissent par gérer le conflit en punissant tout le monde, ainsi que la presse. Le traitement est résolument burlesque jusqu’à l’usage, pour les dialogues, d’une langue imaginaire qui ressemble à celles parlées dans les Balkans.

Voilà comment ces jeunes talents qui, pour leur première création et pour leur première fois à Avignon, ont souhaité s’attaquer à un sujet grave comme la guerre et ses migrations. Peut-on traiter cela d’un ton léger voir en rire ? Pourquoi pas, oui, car c’est intelligemment bien fait, jamais irrévérencieux ; c’est d’autant plus subversif.

Lors de la première, c’est une salle comble qui a accueilli les comédiens au Parvis d’Avignon, une salle comble et enthousiaste, en témoignent les applaudissements nourris d’un public ému, qui a accompagné aussi longtemps que possible les saluts et les rappels.

Yves TRAUGER

 



SPECTACLE : Traverser la rivière sous la pluie

Création : 2018
Durée : 1h
Public : à partir de 6 ans

Texte : non communiqué
Mise en scène : Thylda Barès
Avec : Sturla Alsvsag, Andrea Boeryd, Alan Caincross, Yen Ling Chang, Paul Colom, Manon Dumonceaux, Elizabeth Margereson, Ulima Ortiz, Tibor Radvanyi, Sencan Oytun Tokuç
Régisseuse : Clémentine Pradier
Diffusion : Alexis Dominski
Contact production : Tibor Radvanyi au +33 6 27 26 71 16 et collectif2222@gmail.com
Site internet : Collectif 2222

Crédits photographiques : Yves Trauger



OÙ VOIR LE SPECTACLE ?

Spectacle vu le 18 juillet 2019 au Parvis d’Avignon.

– Du 18 au 23 juillet : Parvis d’Avignon
– 3 août 2019 : plage de Merville-Franceville (14)
– 14 et 15 septembre 2019 : Villeneuve-sur-Lot

Tournée : toutes les dates
.

Yves Trauger collectif 2222 Traverser la rivière sous la pluie



Découvrir toutes nos critiques de spectacles



 

Publicité

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !