Select Page

« Vers la lumière » de Naomi Kawase : comment donner à voir aux non voyants

« Vers la lumière » de Naomi Kawase : comment donner à voir aux non voyants
Advertisement

Misako (Ayame Misaki) est audio descriptrice : elle décrit à des spectateurs malvoyants les films qu’ils ne peuvent voir. Masaya (Masatoshi Nagase) est un photographe qui perd la vue. On l’aura compris : le dernier film de Naomi Kawase, la réalisatrice des Délices de Tokyo et de Still the Water, interroge le regard.

★☆☆☆

Une première scène intéressante…

La première scène est doublement intéressante. La jeune Misako y teste sur un panel d’une demie-douzaine de malvoyants son audiodescription d’une scène d’un film.

Elle est intéressante par ce qu’elle nous montre des relations interpersonnelles au Japon : l’extrême délicatesse des compliments adressés à la jeune femme laisse bientôt percer des critiques d’autant plus blessantes qu’elles sont formulées avec une grande douceur.

Elle est aussi intéressante par le défi qu’elle lance, à nous, voyants, de nous mettre dans la peau d’un aveugle.

Comment décrire la scène muette d’un film ? Faut-il rester dans la description objective des faits et des gestes au risque de la froideur ? Faut-il – comme le fait Misako et comme son panel le lui reproche – se risquer à une description plus psychologique, au risque de donner à la scène une signification qu’elle n’a pas et au risque surtout de priver le spectateur de sa liberté d’imagination ?

… mais un film dans l’impasse

La question est passionnante. Mais elle ne fait pas un film. Et au bout de vingt minutes, le constat s’impose : on tourne en rond.

Pour sortir de l’impasse, Naomi Kawase imagine une idylle entre l’audio descriptrice et le photographe aveugle. Sur une musique envahissante et sur-signifiante, c’est une catastrophe.

Dommage.

Tony PARODI

 



Naomi KAWASE, Vers la lumière, Japon, 2017, 101mn

  • Sortie : 10 janvier 2018
  • Genre : drame
  • Titre original : Hikari
  • Avec Masatoshi Nagase, Ayame Misaki, Tatsuya Fuji, Kazuko Shirakawa, Kanno Misuzu, Mantaro Koichi, Chihiro Otsuka, Nobumistu Onishi.
  • Distribution : Haut et Court

En savoir plus avec Chacun cherche son film : Vers la lumière



Découvrir toutes nos critiques de films





 

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

R.O.C & Folk

dessin coupe du monde footballdessin_roc_johnny_heritage