Le somptueux court-métrage, The Pride of Strathmoor, a été réalisé à partir d’extraits tirés du journal du pasteur de Strathmoor en Géorgie, John Deitman, entre juin et juillet 1927. Sélectionné dans une quarantaine de festivals, cette animation a reçu plusieurs prix, dont le grand prix du court-métrage lors du festival du film de Floride 2015 et, la semaine dernière, le prix du public pour les courts-métrages lors du festival Hallucinations Collectives 2016 : « Le trait tremblotant, l’animation fiévreuse, l’image sale et vieillie, la mise en scène nauséeuse, les contrastes de noir et blanc… Tout dans le court d’Einar Baldvin contribue à créer le malaise. Un voyage crispant dans les tréfonds d’un esprit malade et torturé, sous le haut patronage de la paranoïa et de la culpabilité. » Originaire d’Islande, le réalisateur Einar Baldvin vit aujourd’hui à Los Angeles.


Chaque jour, à 14h, Profession Spectacle sélectionne pour vous une vidéo.

Retrouvez l’intégralité de notre sélection sur Vidéo 14.