Select Page

Vidéo. Les bâtards dorés croquent notre instinct de survie

Vidéo. Les bâtards dorés croquent notre instinct de survie
Advertisement

Méduse a reçu le prix du jury et le prix du public du Festival Impatience en 2017 ; son collectif Les Bâtards Dorés propose au public du Festival d’Avignon de découvrir sa deuxième création. Lors de leur premier spectacle Princes en 2015, le collectif de cinq comédiens et un créateur lumière issus de différentes écoles supérieures de théâtre – l’Epsad à Lille, l’Ensad à Montpellier, l’Ensatt à Lyon et L’Estba à Bordeaux – s’emparait déjà très librement de L’Idiot de Fiodor Dostoïevski pour mettre en scène une communauté à la dérive.

Leur thème de prédilection : des textes non théâtraux qui interrogent la nature humaine et placent le lecteur spectateur au centre même de l’acte théâtral et de la prise de décision.

Trois membres du collectif ont répondu aux questions de Laurent Goumarre lors du point presse. Profession Spectacle vous en livre les meilleurs extraits.

 

Présentation de Méduse

Les naufragés de la frégate La Méduse : drame humain, procès au sommet de l’État français sur fond de conquête coloniale. Deux siècles plus tard, que connaissons-nous de ce tragique événement devenu symbole, hormis le chef-d’oeuvre de Théodore Géricault ?

À partir des témoignages de deux rescapés, de leur lecture et analyse méticuleuse, le collectif Les bâtards dorés souhaite nous faire revivre le procès de 1816 condamnant les violents affrontements entre officiers et soldats et les actes cannibales des survivants. Le dispositif quittant le traditionnel scène-salle attire le spectateur vers une expérience immersive, l’incluant dans l’action en tant que témoin et juge des événements en cours. « Méduse interroge l’humanité profonde dans des situations extrêmes. Face au ravin, comment l’homme se révèle-t-il à ce moment précis : dans le partage, la rivalité, ou l’animalité ? » Les bâtards dorés posent au centre du plateau l’essence des rapports humains, mise à nue par la terreur et l’instinct de survie. Sommes-nous alliés des communautés qui en ce moment dérivent ? Assistons-nous au naufrage de notre époque ?

 

Maïlys GELIN

 



 

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

Nous soutenons …

affiche barcelone en scene à paris theatreaffiche Quand on sait