Select Page

13 février 1887 : l’essai (non transformé) de Lalo

13 février 1887 : l’essai (non transformé) de Lalo
Advertisement

Instant classique – 13 février 1887… 132 années jour pour jour. En 1886, à 63 ans, Édouard Lalo est subitement pris d’un remords. Même si, comme le disait l’impératrice Eugénie, il vaut mieux un remords qu’un regret, il n’en reste pas moins que Lalo regrette de n’avoir pas composé une « vraie » symphonie qui le placerait dans le sillage des grands classiques germaniques.

Il y avait bien sa symphonie espagnole, mais qui s’assumait davantage en concerto pour violon, ce qu’elle est… Au même moment que César Franck ou que Camille Saint-Saëns avec sa symphonie pour orgue, Édouard Lalo se lance donc. Il écrit une œuvre brève (moins de 30mn) et résolument romantique, en quatre mouvements dont un scherzo placé cette fois en seconde position.

Las ! La symphonie est créée avec succès par les concerts Lamoureux à Paris, mais tombe aussitôt dans l’oubli, quelque peu écrasée par ses petites sœurs contemporaines précitées. Lalo n’y reviendra donc plus.

Pourtant, cette œuvre mérite mieux qu’un petit coup d’oreilles et remporterait sans doute du succès si elle était programmée en première partie de concert, pour changer un peu ! En voici les 2 premiers mouvements, fort bien troussés !

Cédric MANUEL



À chaque jour son instant classique !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



Advertisement

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !

Facebook