Select Page

13 février 1931 : l’indécision symphonique d’Arthur Honegger

13 février 1931 : l’indécision symphonique d’Arthur Honegger
Advertisement

Instant classique – 13 février 1931… 87 ans jour pour jour. Arthur Honegger a attendu d’avoir 37 ans pour composer, en 1929-30 sa première symphonie, qu’on n’entend plus guère dans les concerts. C’est bien dommage. Courte, en 3 mouvements comme le compositeur en prendra l’habitude pour les 4 autres symphonies, elle lui avait été commandée par Serge Kousseviztky, le tout-puissant patron de l’orchestre symphonique de Boston, à l’occasion des 50 ans de ce merveilleux orchestre.

Elle est donc créée le 13 février 1931, en même temps qu’un petit concerto pour violoncelle du même Arthur Honegger.

Dans sa première symphonie, le plus français des compositeurs suisses semble hésiter entre l’agitation (1er mouvement, allegro marcato), puis le recueillement (2e mouvement, adagio) avant d’opter pour un Presto plein d’optimisme et d’entrain.

C’est donc ce dernier mouvement que j’ai choisi, dans une interprétation qui lui rend justice je pense !

Cédric MANUEL



À chaque jour son instant classique : anecdotes, découvertes et… musique !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



 

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

R.O.C & Folk

dessin coupe du monde footballdessin_roc_johnny_heritage