fbpx

Sélectionner une page

15 janvier 1941 : Messiaen compose pour la fin des temps

15 janvier 1941 : Messiaen compose pour la fin des temps
Publicité

Instant classique – 15 janvier 1941… 78 années jour pour jour. Lors du désastre de 1940, Olivier Messiaen est fait prisonnier et envoyé dans un camp à Görlitz, en Allemagne.

Là, il rencontre d’autres musiciens dans la même situation : un clarinettiste (Henri Akoka), un violoniste (Jean le Boulaire) et un violoncelliste (Étienne Pasquier). Il décide donc d’écrire un quatuor pour ces instruments et piano – Messiaen lui-même étant organiste et pianiste.

Très profondément catholique, Olivier Messiaen s’inspire de l’Apocalypse selon Saint-Jean, et en particulier le moment où ce dernier vient annoncer la fin du temps. Pour la première fois, le compositeur déclare ouvertement sa foi dans une œuvre destinée au public. On trouve également dans la partition l’autre grande passion de Messiaen, à laquelle l’a porté l’étude des chants d’oiseaux, qui parcourra toute son œuvre.

Seuls quelques mouvements font intervenir ensemble les quatre solistes, tandis que les autres sont plutôt pour deux instruments. C’est le cas du cinquième mouvement, “Louange à l’éternité de Jésus”, longue et superbe mélodie un peu triste mais d’une grande pureté, avec le violoncelle et le piano.

Le quatuor est créé le 15 janvier 1941 au Stalag VIII-A de Görlitz et on imagine l’ambiance…

Cédric MANUEL



À chaque jour son instant classique !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



 

Publicité

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !