Sélectionner une page

16 septembre 1800 : le tube bien oublié de François-Adrien Boieldieu

16 septembre 1800 : le tube bien oublié de François-Adrien Boieldieu
Publicité

Instant classique – 16 septembre 1800… 218 années jour pour jour. On connaît aujourd’hui François-Adrien Boieldieu d’abord pour le fameux opéra La Dame blanche, l’un des très grands titres de l’opéra français de la première moitié du XIXe siècle.

Mais c’était le chant du cygne du compositeur, qui meurt neuf ans après cet ultime triomphe. François-Adrien Boieldieu avait déjà une vie créatrice bien remplie, lui qui avait présenté son premier opéra en 1793 à dix-sept ans (La fille coupable, un titre tout indiqué en pleine Terreur…) à Rouen, avant de traverser le Directoire, puis le Consulat avec une renommée grandissante.

Il n’a pas vingt-cinq ans lorsqu’il déclenche une espèce d’hystérie européenne avec une œuvre qui se propage comme une traînée de poudre dans tous les théâtres : Le Calife de Bagdad, petite pochade sentimentale inspirée des Mille et une nuits.

Créé à l’Opéra-Comique il y a tout juste 218 ans, l’opéra suscite des vocations (Carl Maria von Weber avec Abu Hassan, Gioachino Rossini avec Adina) mais aussi des groumpferies un peu jalouses. Ainsi, Luigi Cherubini demande à Boieldieu s’il n’a pas honte d’avoir obtenu un succès aussi peu mérité… Pour autant, cinquante ans après sa création, l’œuvre fête sa 800e représentation…

Même si vous tendez l’oreille à cause du titre, vous n’entendrez aucune « turquerie » dans la partition, au contraire : rien de plus conforme à la musique française d’alors, avec ses influences italiennes et allemandes (l’opéra est d’ailleurs souvent repris outre-Rhin).

Il ne reste à peu près rien de cet immense triomphe qui ouvrira, quelques années après, les portes de la cour impériale russe à Boieldieu, invité à animer musicalement les menus plaisirs du tsar Alexandre 1er pendant presque neuf ans. Sauf cette ouverture superbe, que Hector Berlioz portait aux nues et qu’on écoute avec grand plaisir.

Cédric MANUEL



À chaque jour son instant classique !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



Publicité

Laisser un commentaire

Vidéos Avignon OFF 2019 : les compagnies parlent de leurs spectacles !

affiche le phèdre éternelle festival avignon off 2019affiche les travailleurs de la mer festival avignon off 2019Affiche UN CHAMP DE FOIRE festival avignon off 2019affiche faut-il tout dire dans un couple avignon off 2019affiche spectacle le crepuscule avec John Arnold et Philippe Girard festival off avignon 2019affiche spectacle marjorie falusi en folie festival d'avignon off 2019affiche spectacle kosh festival off avignon 2019affiche spectacle les échos ruraux festival off d'avignon 2019affiche spectacle building festival off d'avignon 2019affiche spectacle penetrator festival off d'avignon 2019affiche spectacle j'arriverai par l'ascenseur de 22h43 festival off avignon 2019affiche spectacle Fushigi festival off avignon 2019affiche spectacle en panne au festival off d'avignon 2019affiche spectacle un week-end sur deux au festival off d'avignon 2019

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !

Facebook