21 janvier 1930 : un concerto pour danser

Publicité

Il y a 92 ans, Poulenc crée une charmante petite aubade autour de la figure de Diane, déesse connue pour son dépit amoureux et son sens de la chasse.

Concerto chorégraphique, voici la description de cette « aubade » de Francis Poulenc. Mais laissons-le nous le présenter lui-même :

« Le vicomte et la vicomtesse de Noailles m’avaient demandé, en 1929, d’écrire un ballet pour une fête donnée en leur hôtel des États-Unis. J’eus l’idée de composer un concerto chorégraphique mettant en valeur, simultanément, une danseuse et un pianiste. Mes amis ayant mis à ma disposition environ 18 musiciens, l’apport d’un piano corsait encore les possibilités sonores. C’est ainsi que nacquit cette œuvre amphibie. »

Il faut dire que, par ailleurs, Poulenc aime assez les petites formations. Il est donc très à l’aise pour répondre avec une musique alerte et virtuose à la demande des Noailles.

Le ballet, mis en scène par George Balanchine, raconte l’histoire de Diane entourée de ses compagnes, qui se révolte contre la loi divine qui l’oblige à rester pure. Non mais, et puis quoi encore, hein ? Pour la consoler, ses amies lui offrent un arc avec lequel elle peut aller, en sautillant, trouver des dérivatifs à son dépit amoureux… Et mais, Cupidon, il n’aurait pas lui aussi un arc et des flèches ? Mmh ?

Cette charmante petite aubade est donc créée en public voici quatre-vingt-douze ans, après la fameuse petite fête de juin 1929 (les Noailles n’étaient pas jaloux… surtout le vicomte, mais c’est là une autre histoire…) au théâtre des Champs-Élysées. Balanchine ajoute un danseur, qui vient troubler la belle Diane, ce que Poulenc désapprouve vigoureusement. Mais on s’en fiche… Nous, ce qu’on veut, c’est la musique ! Et avec Georges Prêtre (plus le pianiste Gabriel Tacchino), on est sûr de bien en profiter !

Cédric MANUEL



À chaque jour son instant classique !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



 

Newsletter

Publicité

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletters

Les dessins de Caly

les dessins de caly retour à la normale