Select Page

30 juin 1826 : l’ultime course à l’abîme de Franz Schubert

30 juin 1826 : l’ultime course à l’abîme de Franz Schubert
Advertisement

Instant classique – 30 juin 1826… 192 années jour pour jour. Après le grand choc du 14e quatuor à cordes, baptisé La jeune fille et la mort, Franz Schubert pouvait-il encore surpasser ce qu’il avait ainsi créé ? Deux ans après ce quatuor, entre le 20 et le 30 juin 1826, il compose son 15e et dernier.

Franz Schubert ne l’entendra jamais en entier car seul son 1er mouvement sera créé en 1828, quelques mois avant la mort du jeune génie. La première exécution intégrale ne se produira que près d’un quart de siècle après.

L’échec public relatif de son quatuor précédent l’avait beaucoup affecté. Ce dernier quatuor est parsemé du doute, de l’angoisse pour finir dans le 4e et dernier mouvement, reproduit ici, par une sorte de précipitation faussement enjouée, qui n’est en fait qu’une course à l’abîme…

Cédric MANUEL



À chaque jour son instant classique !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

Nous soutenons …

affiche barcelone en scene à paris theatreaffiche Quand on sait