fbpx

Sélectionner une page

6 novembre 1927 : une très officielle “maladie infantile”

6 novembre 1927 : une très officielle “maladie infantile”
Publicité

Instant classique – 6 novembre 1927… 92 ans jour pour jour. Pour les dix ans de la révolution bolchevique, le chef du bureau de la Propagande de la maison d’État de publication de la musique (Muzsektor), Lev Shougline, commande au jeune Chostakovitch (qui a alors vingt-et-un ans), une symphonie commémorative.

Cela n’enchantait guère Dimitri Chostakovitch, qui écrit assez imprudemment en mai 1927 à son amie et premier grand amour Tatiana Glivenko, combien il est las d’écrire cette partition qui lui coûte beaucoup, et combien le texte censé accompagner le finale lui semble « abominable« . Ce texte, caractéristique de la propagande d’alors, est signé Alexandre Bezymenski.

On sent bien que Chostakovitch a eu quelques difficultés à écrire son œuvre, dans laquelle il dit avoir voulu exprimer « le pathos de la lutte et de la victoire« . Il y utilise des techniques alors très en vue en Russie, typiques de l’esthétique constructiviste et moderniste voulue par la propagande, non exemptes de grands effets assez grandiloquents.

La symphonie est créée le 6 novembre 1927 à Léningrad, sous la direction de Nicolaï Malko. D’un seul bloc et fort brève, ce n’est vraiment pas la meilleure symphonie des quinze composées par Chostakovitch après son coup de maître de la 1ère. Il faudra attendre la colossale quatrième pour entendre une tout autre dimension.

Cela n’empêchera pas la versatile critique officielle du régime d’attaquer ensuite la deuxième symphonie comme constituant une « maladie infantile très formaliste« , sans « aucune émotion« . En voici une interprétation assez représentative de la rudesse qui a pu indisposer le régime ensuite, dirigée par Kirill Kondrashine, auteur d’une très belle intégrale des symphonies il y a cinquante ans.

Cédric MANUEL



Un jour… une œuvre musicale !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



Publicité

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !

RSS Les blogs du Mag’