Select Page

Appel à candidatures « Atelier des ailleurs 5 », résidence de création dans les Terres australes françaises

Appel à candidatures « Atelier des ailleurs 5 », résidence de création dans les Terres australes françaises
Advertisement

L’administration supérieure des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) et le ministère de la Culture, direction des affaires culturelles de La Réunion, lancent l’édition 2019 / 2020 de la résidence de création exceptionnelle dans les Terres australes françaises (Crozet, Kerguelen, Amsterdam), « L’Atelier des Ailleurs 5 ». Destiné à accueillir deux artistes simultanément, ce projet est mis en œuvre par le Fonds régional d’art contemporain (FRAC) de La Réunion.

Une résidence exceptionnelle

Cette initiative vise à inscrire la création contemporaine dans le contexte des derniers territoires éloignés de l’activité humaine. La préservation de la nature et du climat sont aujourd’hui un enjeu essentiel et une source d’inspiration pour l’art et la création. Occasion unique de renouer avec la conception séculaire du voyage initiatique, « l’Atelier des Ailleurs » permet à deux artistes de délocaliser leur pratique dans des conditions de création et de recherche inédites. Plus généralement, il offre l’opportunité aux scientifiques et aux artistes d’interroger leurs démarches respectives.

L’appel à candidature 2019/2020

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au mercredi 31 mai 2019.

L’appel à projet 2019/2020 s’adresse aux artistes du spectacle vivant souhaitant vivre une expérience extraordinaire d’environ trois mois de création dans les Terres australes et antarctiques françaises entre décembre 2019 et avril 2020.

Les postulants à cette résidence ne doivent pas craindre l’éloignement (les îles australes françaises sont à plusieurs jours de mer de l’île de La Réunion), ni l’absence de liaison internet ou encore de téléphone portable et être en bonne santé physique.

Les artistes retenus séjourneront sur l’une des bases subantarctiques françaises (Port-aux-Français à Kerguelen, Alfred Faure à Crozet ou Martin de Viviès à Amsterdam), aux côtés des personnels (scientifiques, météorologues, militaires…) qui mènent sur place des missions de souveraineté, de recherche scientifique ou de préservation des milieux naturels.

Cette résidence est dotée d’une bourse individuelle forfaitaire de 6 000 euros.

L’artiste réserve à la DAC, aux TAAF et au FRAC de La Réunion le droit de présentation en avant-première des réalisations accomplies dans le cadre de cette résidence.

Dans les deux années suivant la réalisation de la résidence, l’artiste effectuera une restitution de son travail sur le territoire de La Réunion dans un lieu de diffusion culturelle. La DAC de La Réunion pourra aider à l’identification des lieux de diffusion sur le territoire et pourra participer aux frais de diffusion.

> Télécharger l’appel à candidature

> Télécharger la charte de la résidence de création

> Télécharger le formulaire d’inscription

Les critères de sélection des lauréats

  • Parcours professionnel artistique.
  • Pertinence de la candidature au regard des circonstances de la résidence : réalisme du projet, relation au territoire concerné, adéquation entre l’ambition des projets et les moyens de leur mise en œuvre.
  • Qualité de la recherche, originalité des idées, programme de présentation publique envisagé.

Les conditions de la résidence décembre 2019–avril 2020

  • Les artistes sélectionnés embarqueront à bord du navire ravitailleur des TAAF, le Marion Dufresne en décembre 2019 à La Réunion. Le retour est prévu courant avril 2020, sous réserve de modifications du calendrier qui seraient imposées par les contraintes afférentes à la desserte de ces territoires. Les organisateurs ne peuvent être tenus responsables d’un éventuel changement de date de départ ou de retour.
  • Lors de leur séjour sur l’une des bases subantarctiques française, les artistes disposeront d’une chambre individuelle équipée de sanitaires privés.
  • Lors des sorties hors base encadrées par du personnel compétent et sur autorisation du chef de district, les artistes prendront toutes les précautions nécessaires pour l’approche de la faune et de la flore, particulièrement fragiles et préservées.
  • L’attention des candidats est appelée tout particulièrement sur l’impossibilité d’exporter hors du territoire des éléments naturels endémiques des milieux austraux (faune, flore…) ou bien relevant du patrimoine historique des TAAF. En cas de doute, les candidats sont invités à se rapprocher de l’administration des TAAF pour déterminer ce qui peut être prélevé.
  • Pendant leur séjour, ils seront associés aux tâches communes : nettoyage des locaux, «plonge», tri des déchets, accueil des navires…
  • Ils observeront en toutes circonstances les consignes du chef de district.

Les conditions matérielles et financières

  • Le billet d’avion aller-retour vers La Réunion au départ de Paris est pris en charge dans le cadre de la résidence. L’acheminement vers Paris està la charge de l’artiste.
  • Une bourse forfaitaire de 6000 € (six mille euros) sera versée à chacun des deux artistes sélectionnés et ayant satisfait aux conditions d’aptitude prévues par le règlement.
  • Les frais relatifs à la présence du ou des artistes sélectionnés sur le district et à bord du navire ravitailleur à compter de l’appareillage et jusqu’à leur retour à La Réunion, sont à la charge des TAAF. Ces frais ne comprennent pas les dépenses de bar et de coopératives (navire et districts), ni les dépenses postales et de télécommunications.
  • Le montant de l’aide à la diffusion sur le territoire réunionnais sera déterminé au cas par cas.
  • Les moyens matériels destinés à la mise en œuvre des projets restent à la charge exclusive de l’artiste qui devra prévoir le conditionnement de son matériel.

 

Candidatures

Les dossiers de candidature doivent être adressés à la DAC de La Réunion exclusivement par voie postale à l’attention de Natacha Provensal, conseillère pour les musées et les arts plastiques.

Direction des affaires culturelles de La Réunion

« Atelier des Ailleurs 5 »

23, rue Labourdonnais

CS 7104597404

Saint-Denis Cedex

Les postulants sont invités à se renseigner sur les différents districts austraux des TAAF (Crozet, Kerguelen, Saint-Paul et Amsterdam) et à inscrire votre projet dans l’un de ces territoires.

La date limite de réception des dossiers est fixée au vendredi 31 mai 2019, cachet de la poste faisant foi.



Retrouvez tous nos appels à projets et offres d’emploi
Rubrique « Bons plans »



Photo provenant de Ouest France

Advertisement

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !

Facebook