Depuis 2017, sous l’impulsion de la DRAC Occitanie, la Direction du développement culturel et du patrimoine de Montauban, la Médiathèque Mémo et l’association Confluences proposent une résidence d’écriture à Montauban.

Cette résidence de création et de médiation a pour objectifs de soutenir la création littéraire, d’inviter un auteur à porter un regard singulier sur un territoire et ses habitants ainsi que sur les structures culturelles qui le composent, mais aussi de permettre à un public varié de rencontrer un artiste, de découvrir une pratique littéraire et artistique ainsi qu’une démarche de création.

Autour d’une thématique singulière, chaque édition met en lumière un établissement culturel de la ville :
> le centre du patrimoine en 2017-18, résidence Montauban par monts et par mots avec Mouloud Akkouche
> le musée d’histoire naturelle en 2018-19, résidence Une histoire naturelle avec Cécile Gambini
> le Pôle mémoire en 2019-20, résidence Tisser la mémoire, une histoire sans fin avec Antonin Crenn
> Les salles de spectacle (Théâtre Olympe de Gouges et Eurythmie) en 2021, autour du thème « Entre cour et jardin : itinérances ».

L’édition 2021

Cette quatrième édition de la résidence d’écriture se déroulera sur une durée de dix semaines (voir calendrier ci-dessous)
Elle est ouverte à tout auteur, dramaturge, ou auteur-illustrateur de langue française. En collaboration avec l’association Confluences, les établissements culturels porteurs du projet sont les salles de spectacle et la Médiathèque Mémo. Plusieurs partenaires sont également étroitement associés au projet : les services de l’État (DDCSPP, Préfecture, Éducation nationale…), la Direction du développement social urbain, des associations sociales et établissements scolaires.
Autour du thème «  Entre cour et jardin : itinérances  », l’auteur, dramaturge ou auteur-illustrateur accueilli proposera un projet de création individuelle et collective en s’immergeant dans l’environnement de son lieu de résidence et en particulier dans l’univers des salles de spectacle de la Ville de Montauban (Théâtre Olympe de Gouges et Eurythmie). Il s’engagera également dans une démarche d’éducation artistique et culturelle, donnant à voir et à comprendre la recherche artistique qui l’anime ainsi que les processus de création qu’il met en œuvre.

 

LA RÉSIDENCE

  • Résidence de création individuelle & collective et de médiation.
  • Résidence ouverte à tout auteur de langue française, non résident en Tarn-et-Garonne, et ayant publié au moins un livre à compte d’éditeur.
  • Durée de la résidence : 10 semaines, fractionnables en deux périodes.
  • Mission préparatoire : 2 jours en amont de la résidence pour rencontrer les partenaires (Direction du développement culturel et du patrimoine, salles de spectacles, Médiathèque Mémo, association Confluences, Développement social urbain, DRAC Occitanie, Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations). Ce préambule a également pour objectif de visiter les lieux concernés et d’élaborer le programme de médiation de la résidence.

 

LE PROJET DE CRÉATION ET DE MÉDIATION

L’auteur accueilli proposera un projet de création individuelle et collective en s’immergeant dans l’environnement de son lieu de résidence. Il s’agit ici d’explorer les salles de spectacle de Montauban (ses bâtiments, son personnel, ses publics, sa programmation), et de se pencher plus spécifiquement sur la salle Eurythmie. Après avoir vécu pendant un siècle au rythme des trains, l’ancienne gare de Villenouvelle a trouvé une nouvelle vocation de même que la voie ferrée s’est transformée en coulée verte où se promènent les Montalbanais. La coulée verte est aussi un trait d’union entre divers lieux et diverses pratiques culturelles.

Le projet de l’auteur accueilli en résidence pourra créer un pont entre plusieurs quartiers desservis par la coulée verte, de la médiathèque Mémo jusqu’au théâtre Olympe de Gouges en cœur de ville (installés tous deux dans un quartier prioritaire Politique de la ville), en passant par la salle Eurythmie. Entre l’univers ferroviaire et celui du spectacle, nombreux sont les points de rencontre : l’attente, le voyage, l’imaginaire, les métiers de l’ombre, etc.

 

Création individuelle

L’auteur proposera une création individuelle qui devra répondre aux critères suivants :

  • Prendre en considération le service des salles de spectacle dans son ensemble (programmation, lieux et personnels confondus), à savoir le théâtre Olympe de Gouges situé dans le cœur de ville et la salle Eurythmie en bordure du centre historique ;
  • Être nourrie des rencontres et ateliers avec un public diversifié que proposera l’auteur au cours de la résidence ;
  • Être d’une longueur comprise entre 6 et 20 feuillets ou 30 000 à 60 000 signes afin de pouvoir être partagée avec les publics sous une forme qui sera définie en concertation avec l’auteur (livret imprimé, enregistrement audio, publication internet…).

 

Médiation et création collective

  • Pendant la résidence, l’auteur ira à la rencontre des habitants, lors de rencontres et ateliers dans les quartiers, dans le local de l’association Confluences, à la médiathèque Mémo ou chez d’autres partenaires.
  • Son projet s’adressera à un public aussi large que diversifié en alliant création et médiation, en favorisant une circulation des publics entre les différents établissements culturels de la ville, et en entrant en résonance avec les projets portés par la médiathèque Mémo.
  • Les publics concernés par ces actions de médiation sont les suivants : publics des quartiers prioritaires de la politique de la ville (Cœur de ville, Médiathèque-Chambord), grand public, public scolaire (un établissement situé dans un quartier prioritaire de la ville).
  • D’autres artistes pourront être invités par l’auteur ou les établissements culturels porteurs du projet pour enrichir le projet de création collective.
  • En parallèle, différentes actions de médiation peuvent être proposées par les équipes des établissements culturels (ateliers d’écriture et d’illustration, lectures, cercles de lecture, animations en librairie…) afin de permettre à divers publics de découvrir l’œuvre de l’auteur qui séjournera à Montauban.
  • Le calendrier précis et le contenu de ces rencontres avec les publics seront définis en concertation avec l’auteur, lors des deux journées de préparation programmées en amont de la résidence.
  • En fonction du projet proposé par le candidat retenu, plusieurs formes de restitution des créations produites pendant la résidence seront imaginées et mises en œuvre (visite guidée décalée, projection, exposition, lectures, etc.) dans divers lieux de la ville.
  • Pour information, un « journal de résidence » en ligne a été créé lors de la précédente résidence, il donne au jour le jour un aperçu des créations réalisées : www.residence-ecriture-montauban.org. Conçu comme un blog qu’il est facile d’animer, ce site pourra être utilisé par le prochain lauréat s’il le souhaite.

 

Calendrier

  • Diffusion de l’appel à projet : 10 février 2021
  • Limite de dépôt des candidatures : 20 mars 2021
  • Réunion du jury et annonce du candidat retenu : fin mars / début avril
  • Élaboration du programme détaillé de la résidence, en concertation avec le candidat retenu et les structures organisatrices : deux journées à fixer entre le 15 et le 20 avril
  • Résidence à Montauban, 10 semaines, fractionnables en deux périodes : Première période à définir entre le 12 mai et 30 juin 2021. Deuxième période à définir entre le 13 septembre et le 24 octobre 2021.
  • Date de restitution : à définir en fonction du projet.

 

Conditions de la résidence

CONVENTION

Une convention de résidence sera établie avec l’auteur afin de préciser les objectifs et le calendrier de la résidence, ainsi que l’ensemble des détails administratifs et financiers.

BOURSE

Une bourse de résidence de 5000 € brut sera versée à l’auteur.

HÉBERGEMENT ET AUTRES FRAIS

Outre cette bourse, l’auteur bénéficiera d’un logement à Montauban et du financement de deux allers-retours depuis son lieu de résidence jusqu’à Montauban, dans la limite d’un forfait défini dans la convention. Les frais nécessaires à la réalisation des actions de médiation seront pris en charge par les structures organisatrices dans la limite d’un forfait qui sera défini dans la convention. Les frais liés à la création personnelle de l’auteur, la restauration et les éventuels autres frais de séjour de l’auteur restent à sa charge.
 

Dossier de candidature

L’auteur devra fournir un dossier comprenant :

  • La fiche de renseignements ci-jointe complétée ;
  • Un CV (ou note biographique) ainsi qu’une bibliographie complète ;
  • Une note d’intention présentant ses motivations pour la résidence, le projet de création et les actions de médiation ;
  • Des extraits de textes et/ou d’illustrations (maximum 10 pages) ;
  • Éventuellement : des articles ou entretiens concernant son travail.

Les dossiers de candidature sont à envoyer :

  • au plus tard le 20 mars 2021
  • sous la forme d’un document PDF unique réunissant les informations demandées
  • par courriel, simultanément aux trois adresses suivantes : agnes@confluences.org / abarbuscia@ville-montauban.fr / bessaadi@ville-montauban.fr

Ils seront examinés par un comité de sélection composé d’élus de la Ville de Montauban et de membres de la Direction du développement culturel et du patrimoine de la Ville de Montauban, des salles de spectacle, de la Médiathèque Mémo, de l’association Confluences, du Développement social urbain, de la DRAC Occitanie, de la DDCSPP ainsi que de professionnels du livre.



Retrouvez tous nos appels à projets et offres d’emploi
Rubrique « Bons plans »