Select Page

« Bestiaire végétal » : laisser la Terre parler

« Bestiaire végétal » : laisser la Terre parler
Advertisement

Le collectif d’artistes Colectivo Terron (originaire du Chili et basé à Grenoble) s’est créé comme un réel laboratoire de recherches pluridisciplinaires autour de la Terre en tant que matière, afin de la mettre en scène et d’en explorer toutes les possibilités d’expression et d’émotion.

Un défi qu’il relève avec son dernier spectacle Bestiaire végétal qui propose une ode à la matière végétale.

Sur un sol jonché de feuilles mortes, la musicienne qui occupe ce petit coin et s’applique depuis l’entrée des spectateurs à l’entourer de quelques accords sur la corde de son violoncelle, voit soudain débarquer dans son monde, de dessous les feuilles, une drôle de créature apparaissant et disparaissant à travers le tas. Et bientôt une deuxième surgit également…

Un jeu s’installe entre ces deux personnages, bientôt rejoints par un troisième, qui évoluent dans cet univers de feuilles, de paille ou de brins tissés. Ce sont les éléments végétaux qui donnent à chaque scène la tonalité et l’humeur. L’élégance de la paille succède à la convivialité des feuilles.

Avec Bestiaire végétal, le Colectivo Terron s’est attaché à mettre à l’honneur le végétal sous toutes ses formes. Le spectacle, suite de tableaux esthétiquement éclatants, en révèle effectivement une noblesse qu’on ne soupçonnait pas. La distinction de la paille, la souplesse ou bien la rigidité des fibres font de ces tableaux insolites des formes expressives étonnantes et captivantes que le collectif expérimente avec conviction depuis plusieurs spectacles.

Il est rare que l’on ressente à ce point la matière dans un spectacle, et le jeu des comédiens lui-même se fait d’ailleurs plus organique, plus terrien. Il émane de cette proposition atypique une liberté rare. Chaque mouvement, chaque péripétie du trio fait corps avec le reste, porté par le rythme continu et entraînant délivré avec bienveillance par la musicienne Marie-Caroline Conin, multi-instrumentiste qui donne une vraie ambiance, en jouant, “samplant” et superposant des lignes mélodiques.

Il ne manque qu’une trame narrative plus solide pour que ce spectacle soit encore plus fort et impérissable. Mais on est séduit par cette originalité, la vivacité et le côté ludique qui se dégagent des scènes emmenées par trois comédiens souples et pugnaces.

Les enfants, ravis et comme des poissons dans l’eau dans cet univers joyeux et inventif, se régalent des facéties des trois acteurs qui, avec métier et ardeur, rendent vivants des végétaux trop peu souvent mis en avant. Il y a un monde visuel aussi imaginatif qu’étonnant qui fait de ce Bestiaire Végétal un moment hors du temps, qui vous transporte dans une incroyable sérénité. Celle de la Terre, assurément…

Nicolas ARNSTAM

 



Spectacle : Bestiaire Végétal
  • Création : 2018
  • Durée : 1h
  • Public : à partir de 3 ans
  • Mise en scène : Nuria Alvarez Coll et Miguel Garcia
  • Interprétation / Travail laboratoire de recherche : Nuria Alvarez, Miguel Garcia, Marie-Caroline Conin (musique), Guillermo Manzo, Marie Neichel (3 comédiens en alternance)
  • Création musicale et interprétation en direct : Marie-Caroline Conin
  • Scénographie : Nuria Alvarez Coll
  • Regard extérieur, écriture dramaturgique : Olivia Burton
  • Création lumière : Emmanuelle Joubier
  • Costumes : Audrey Vermont
  • Décors : Maud Destanne, Hugo Houben et Guillermo Manzo
  • Équipe de production : Suzel Maître et Virginie Dias
  • Compagnie : Colectivo Terron – colectivoterron@gmail.org
  • Diffusion : Virginie Dias – 06 78 74 93 21

Crédits de la photographie de Une : Sophie Conin

En téléchargement


OÙ VOIR LE SPECTACLE ?

Spectacle vu au théâtre Nouvelle Génération de Lyon, Vaise en octobre 2018.

  • 7 décembre 2018 à 9h15 et 10h30 : Centre Culturel Les Quinconces, Vals-les-Bains (07)
  • 13 janvier 2019 à 18h (Tout public) : Espace 600, Grenoble (38)
  • 14 et 15 janvier 2019 à 10h et 14h30 (scolaires) : Espace 600, Grenoble (38)

.

Bestiaire végétal du Colectivo Terron (© Benoît Tabita)

Bestiaire végétal du Colectivo Terron (© Benoît Tabita)



Découvrir toutes nos critiques de spectacles



 

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

R.O.C & Folk

dessin coupe du monde footballdessin_roc_johnny_heritage