Select Page

« Come as you are » : film de genres

« Come as you are » : film de genres
Advertisement

Parce qu’elle a été prise sur le fait avec sa copine le jour du bal de fin d’année, Cameron (Chloë Grace Moretz) est envoyée par ses parents adoptifs soigner son homosexualité à God’s Promise, un établissement tenu par une psy born again et par son frère, homosexuel repenti.

Considérer l’homosexualité comme une maladie qu’on peut soigner est une croyance hélas tenace. L’action est censée se dérouler en 1993 ; elle pourrait aussi bien avoir lieu de nos jours. Des organisations  évangéliques existent aux États-Unis, telle “Restoration Path”, qui proposent à leurs membres des programmes afin de les guérir ou de guérir leurs enfants de leurs « déviations sexuelles ».

Adapté d’un roman pour ados d’Emily Danforth, The Miseducation of Cameron Post, Come as You Are en a les qualités et les défauts.

Du côté des qualités : des personnages positifs et attachants, à commencer par Cameron elle-même, interprétée par la délicieuse Chloë Grace Moretz qui réussit à donner un tournant bienvenu à sa carrière qui risquait de s’embourber dans des blockbusters répétitifs (Kick-Ass, Equalizer…).

Du côté des défauts : une situation pachydermiquement manichéenne qui oppose les « ‘gentils » ados rééduqués contre leur gré aux rééducateurs, aveuglés par une foi dévoyée, qui tentent, sans guère de succès au demeurant, de les soigner en leur inculquant la haine de soi.

Une fois Cameron installée à God’s Promise, une fois le tour du propriétaire effectué et les différents locataires, dont chacun incarne une caricature (le Lakota transgenre, la rebelle fumeuse de joint, la fille en surpoids…), l’action fait du surplace. On est reconnaissant à Desiree Akhavan de ne pas l’avoir artificiellement dramatisée, qui refuse la facilité de dépeindre l’encadrement de God’s Promise en dangereux tortionnaires. Mais on aurait aimé plus de nerfs à ce scénario qui en manque cruellement jusqu’à un dénouement téléphoné et prévisible que l’affiche du film nous a déjà révélé.

Tony PARODI

 



  • Sortie : 18 juillet 2018
  • Genre : drame
  • Titre original : The Miseducation of Cameron Post
  • Classification : tous publics
  • Avec Chloë Grace Moretz, Sasha Lane, John Gallagher Jr., Jennifer Ehle…
  • Distribution : Condor

En savoir plus sur le film avec CCSF : Come as You Are



Découvrir toutes nos critiques de films



Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

R.O.C & Folk

dessin coupe du monde footballdessin_roc_johnny_heritage