La facture instrumentale fait le bilan

La facture instrumentale fait le bilan
Publicité

Au lendemain de la crise sanitaire et alors que la guerre en Ukraine ne cesse de s’enliser, une nouvelle étude économique globale est lancée concernant le marché des instruments de musique en France, ainsi que sur la filière.

Cinq ans après l’étude réalisée par le Crédoc avec le soutien de la Direction générale des entreprises (DGE) du ministère de l’Économie, l’enjeu est de réaliser un nouveau point sur le secteur et d’y apporter un regard neuf, au lendemain de la crise sanitaire et alors que la guerre en Ukraine ne cesse de s’enliser, affectant tout le territoire européen.

« Il est aujourd’hui essentiel d’élargir ces travaux pour suivre l’évolution des pratiques des consommateurs et pour prendre en compte l’ensemble du secteur, notamment toute la sphère des instruments numériques et des nouveaux instruments, explique la Chambre syndicale de la facture instrumentale (CSFI) dans un communiqué. Il s’agit d’avoir une vision globale de la réalité de notre marché ainsi que de notre profession, afin de pouvoir l’accompagner au mieux dans les mutations des années à venir. »

Lors d’un récent et riche entretien avec Pierre Gelin-Monastier, pour Profession Culture, la luthière Fanny Reyre-Ménard, membre du bureau de la CSFI, ne cachait pas ses inquiétudes concernant certaines réglementations européennes et évoquait par ailleurs les nouvelles pratiques des clients pour la facture instrumentale.

C’est donc dans le prolongement de ces interrogations que s’inscrit cette étude confiée au cabinet Xerfi Specific et réalisée en partenariat avec le ministère de la Culture, à travers sa Direction générale de la création artistique (DGCA), et – c’est une première pour la CSFI – avec le Centre national de la musique (CNM).

L’étude sur la facture instrumentale devrait être livrée au début de l’année 2023.

Élodie NORTO

.



Soutenez-nous gratuitement.
Abonnez-vous à notre chaîne YouTube.

Merci !



 

Newsletter

Sélectionner une ou plusieurs listes :
Publicité

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.