La Librairie Théâtrale lance quatre boîtes pour faire découvrir les textes de théâtre – classiques et contemporains – à tous ceux qui le souhaitent. Un pari audacieux, en temps de pandémie, tant la littérature destinée à la scène souffre d’un préjugé tenace…

En octobre 2020, en pleine pandémie, Savannah Macé, responsable de la communication et du théâtre pour le jeune public à la Librairie Théâtrale, décide de lancer deux boîtes théâtre jeunesse, la première à destination des enfants de primaire, la seconde pour les collégiens.  « On s’est rendu compte, en en parlant autour de nous et au contact des clients de la librairie, qu’il y avait une demande de la part des étudiants et adultes », se souvient-elle.

4 boîtes pour découvrir la littérature théâtrale

L’idée fait donc peu à peu son chemin dans la tête des quatre associés qui ont courageusement repris, après Christophe Mory et son équipe, en juin 2019, la célèbre librairie de la rue Marivaux, à l’ombre de l’Opéra-Comique, dans le IIᵉ arrondissement de Paris. C’est ainsi que quatre nouvelles boîtes viennent de voir le jour en ce mois de septembre 2021, pour des tarifs souples, allant de 15 à 30 euros (frais de port non inclus) :

1/ la Base : une pièce contemporaine et des petites surprises ;
2/ la Classique : une pièce contemporaine, une pièce classique méconnue et des petites surprises ;
3/ la Curieuse : une pièce contemporaine, un livre mystère et des petites surprises ;
4/ la Totale, pour les gourmands : une pièce contemporaine, une pièce classique méconnue, un livre mystère et des petites surprises ;

« Nous avions envie de laisser une liberté à nos clients, afin de répondre à tous les goûts, explique Savannah Macé. Nous avons des personnes qui ne lisent pas du tout de classique, qui sont frileux à l’idée de découvrir des textes contemporains ou qui ne s’intéressent qu’à la comédie de boulevard… »

Une sélection au coup de cœur

La pièce contemporaine, commune à toutes les boîtes, est issue de répertoires variés et de maisons d’éditions différentes. S’il y a parfois des auteurs connus, l’enjeu est aussi de faire découvrir des auteurs talentueux encore dans l’ombre, repérés par l’équipe de la Librairie Théâtrale. « Ce sera au coup de cœur, à la nouveauté, confirme la responsable communication et jeunesse. On s’adaptera aussi aux besoins et aux envies de nos abonnés. »

Une courte présentation de la pièce, rédigée par l’équipe de la Librairie Théâtrale, est systématiquement jointe au texte, expliquant le contexte d’écriture, l’éventuelle création scénique, le parcours de l’auteur…

Quant à la pièce classique « méconnue », c’est évidemment ce dernier mot qui intrigue. « On s’est rendu compte qu’il y avait une grande méconnaissance du théâtre chez les étudiants qui intègrent… les écoles de théâtre, nous répond Savannah Macé. Ils ne sont quasiment jamais allés au théâtre et en lisent encore moins, pour ne pas dire pas du tout. L’idée est de les faire sortir du schéma classique : Racine, Molière, Shakespeare. Nous voulons proposer des auteurs qui ne sont pas forcément mis sur le devant de la scène, comme les femmes dramaturges de l’Ancien Régime. »

Déploiement des horizons

Car, pour reprendre la belle formulation des éditions Théâtrales (sans lien direct avec la librairie), « le théâtre, ça se lit aussi ! ». Le genre offre une parole nue, propice au développement de l’imaginaire, à la construction mentale, puisque liberté totale est laissée au lecteur de penser le décor, le visage et l’allure de chaque personnel, le cadre… Il n’y a guère que la poésie et le théâtre pour déployer, à la lecture, pareil horizon, l’une comme l’autre partageant un avantage certain pour ceux qui lisent peu : les textes sont souvent assez courts, pouvant être parcourus en une heure ou une heure et demie.

Enfin, le livre mystère peut être un essai, un roman, une biographie… toujours en lien avec le théâtre. Pour la mise en place de ces quatre boîtes, la Librairie Théâtrale prend deux engagements : d’une part, si l’abonné a déjà un livre en sa possession, elle l’échange gracieusement ; d’autre part, l’abonnement est sans engagement, le client pouvant le suspendre ou le modifier quand il le souhaite.

Quelques jours seulement après le lancement des quatre boîtes, la Librairie Théâtrale dit avoir déjà plus d’une dizaine d’abonnés. « Nous n’avons pas d’objectif précis, mais nous espérons dépasser la centaine d’abonnés à court terme », conclut Savannah Macé.

Pierre GELIN-MONASTIER

.
En savoir plus : Ma box théâtre

.



Crédits photographiques : Librairie Théâtrale