En 1943, à Rome, Cesira (Sophia Loren) élève seule sa fille Rosetta en tenant le troquet de son mari défunt. Les bombardements alliés la conduisent à fuire la capitale avec sa fille et à retourner dans sa région d’origine, la Ciociarie. Mais elle ne reconnaît plus son village, envahi par des hordes de réfugiés qui fuient tout à la fois les exactions des Allemands en déroute et l’avancée des troupes alliées encalminées au Mont-Cassin.

la Ciociara affiche du film« La Ciociara » (connu egalement sous son calamiteux titre français « La Paysanne aux pieds nus ») marque les retrouvailles de Sophia Loren et de Vittorio De Sica six ans après L’Or de Naples. L’explosive actrice vient de passer trois ans à Hollywood. Le vieux réalisateur a déjà à son actif « Le Voleur de bicyclette », « Miracle à Milan » et « Umberto D. » Carlo Ponti, l’influent producteur, veut offrir un rôle marquant à sa femme pour qu’elle revienne en Italie. L’adaptation d’un livre de Moravia, inspiré de faits réels, lui en fournira l’occasion.

Filmé en noir et blanc, « La Ciociara » ressemble aux films néoréalistes de la fin des années quarante dont il reprend les thèmes et les formes : « Rome ville ouverte », « Païsa », « Riz amer »… Il en a à la fois la beauté tragique et le lyrisme démodé.

Le film fut un triomphe pour Sophia Loren qui obtint le Prix d’interprétation féminine à Cannes, l’Oscar de la meilleure actrice (le premier jamais décerné pour un film en langue étrangère), le Donatello – l’équivalent transalpin des Césars – de la meilleure actrice, etc.

Près de soixante ans plus tard, la plastique tout en courbes de Sophia Loren n’a rien perdu de sa générosité mais son jeu exubérant a hélas bien vieilli. De tous les plans, l’actrice monopolise l’attention ne laissant aucune place à ses partenaires, y inclus le malheureux Jean-Paul Belmondo qui n’en peut mais. Son jeu se réduit à deux expressions : rouler des yeux scandalisés quand un homme reluque son décolleté, les étrécir dans un soupir pâmé quand elle se laisse embrasser.

 

Tony PARODI



  • Ressortie : 10 janvier 2018
  • Genre : Drame
  • Classification : Tous publics
  • Avec Sophia Loren, Jean-Paul Belmondo, Eleonora Brown
  • Scénario : Vittorio De Sica
  • Musique : Armando Trovajoli
  • Distribution : Les Acacias

En savoir plus sur le film avec CCSF : La Ciociara

film la Ciociara



Découvrir toutes nos critiques de films