Select Page

Le pass culture pour les Pro, comment ça marche ?

Le pass culture pour les Pro, comment ça marche ?
Advertisement

Nous avons déjà présenté en détails le fameux Pass culture. Souvenez-vous, il s’agit de cette application mobile qui recense des propositions culturelles géolocalisées permettant aux jeunes, à l’âge de 18 ans, de participer à des activités (concert, cinéma, théâtre, cours de musique…). Le tout crédité de 500 euros.

Le ministère de la culture a enfin mis en ligne le site de Pass culture Pro, qui permet aux acteurs culturels tels que les musées, salles de spectacle, collectivités, cinémas, librairies (et vous) de proposer leurs offres culturelles éligibles. Pour le moment, il ne s’agit que d’une version bêta visant à familiariser les professionnels à ce dispositif et à anticiper sa mise en service sur tout le territoire national. Seuls les professionnels du Bas-Rhin, du Finistère, de la Guyane, de la Seine-Saint-Denis et de l’Hérault sont concernés, mais ce dispositif devrait être étendu à tout le territoire.

Profession Spectacle vous explique comment ça marche.

Comment s’inscrire ?

Rendez-vous sur cette page. Tous les professionnels de la culture peuvent ensuite créer gratuitement leur compte Pass culture Pro. Il faut juste vous munir d’un numéro de SIREN, d’un RIB et d’une adresse mail. Une fois votre demande validée par les services du Pass culture, le portail vous offre la possibilité de créer vos offres grâce aux outils d’édition fournis, ou en associant des contenus pré-existants, comme votre agenda, vos catalogues, etc.

Vous pouvez ensuite valider les paiements des utilisateurs du Pass et suivre les transactions.

À noter qu’un compte Pass culture Pro permet de réunir plusieurs structures (qui ont des SIREN différents), de rassembler, sous une même structure, plusieurs lieux ou établissements (avec SIRET ou non, s’il s’agit d’un lieu public, par exemple) et de leur associer des offres.

Quelles sont les activités concernées ?

Toute offre culturelle n’a évidemment pas vocation à être éligible au Pass culture. Vérifiez donc bien que votre spectacle/atelier/activité rentre dans ces différentes catégories. Voici le détail :

– Musées / Patrimoine
– Spectacle vivant
– Cours ou ateliers de pratique artistique
– Cinéma (offres physiques exclusivement)
– Audiovisuel
– Musique
– Livre
– Presse (offres numériques exclusivement)
– Jeu / Concours / Tournoi
– Dédicaces / Rencontres / Conférences

Cette liste n’est pas figée ; elle peut évoluer en fonction des besoins des utilisateurs, précise le site. Les offres doivent également être proposées au prix d’une offre équivalente pour le grand public. Dans le cadre de l’expérimentation, toutes les offres proposées sur le Pass culture seront remboursées. Une seule exception : les offres en ligne ne feront l’objet d’aucun remboursement, sauf le livre numérique.

Attention : seules les offres gratuites sont actuellement diffusées sur la plate-forme. Les offres payantes n’apparaîtront sur l’application qu’à partir de mi-octobre, après l’activation des premiers comptes utilisateurs.

Qui valide les demandes ?

Seule l’équipe Pass culture est pour l’instant habilitée à valider une création de compte. Après la phase de test, les acteurs culturels locaux seront habilités à gérer ce processus. En attendant, la plate-forme peut être utilisée sans que le compte soit validé. Les offres créées ne seront rendues visibles qu’après la validation du compte.

On me demande quoi ?

Il faut d’abord indiquer votre offre en fonction de la classification proposée : spectacle vivant, audiovisuel, etc. Si vous ne trouvez pas votre bonheur, vous pouvez soumettre votre catégorie aux services du Pass.

Ensuite, pour aider les jeunes à faire leur choix, trois critères ont été retenus :

  1. une accroche (sous forme d’image, de texte ou de vidéo),
  2. une distance (puisque tout se fait avec la géolocalisation),
  3. et enfin un prix.

Si une offre correspond à plusieurs dates, il suffit de la créer une seule fois, puis d’ajouter les dates et horaires disponibles pour cette dernière.

Ce mode de présentation sera complété, dès la phase d’expérimentation, par un moteur de recherche, permettant ainsi à l’utilisateur de trouver directement une structure, un lieu ou une offre « par mot clé, émotion, distance et secteur », précisent les équipes du Pass. Des offres seront mises en avant, notamment celles “éditorialisées”, comme par exemple une sélection de livres de la semaine par un libraire.

Code Pass culture proComment je partage mon agenda ?

Pour faciliter la synchronisation, des interconnexions existent avec vos outils. Mais, à terme, une liste de tous les partenaires techniques doit être mise à disposition. Pour ce faire, le Pass culture Pro vous invite à partager les vôtres avec leurs équipes techniques.

Comment vérifier l’identité des jeunes en possession du Pass lors de mon événement ?

Le ticket est un code alphanumérique de six caractères (photo), qui s’affiche sur l’application de l’utilisateur une fois la réservation effectuée. Pour le moment, ce code vous est envoyé par courriel avec le pseudonyme et l’adresse mail de l’utilisateur. C’est ensuite à vous d’éditer ou non un billet avant la venue de ce spectateur ou visiteur.

Dans un second temps, la validation des contremarques se fera sur un portail professionnel en cours de construction.

Comment je me fais payer ?

Dans les zones de test et jusqu’à début novembre, toutes les offres proposées sur le Pass culture sont gratuites et ne font l’objet d’aucune rémunération. Les conditions générales d’utilisation (CGU) seront publiées d’ici fin septembre et permettront à chaque acteur culturel de connaître les conditions de remboursement appliquées pendant la phase d’expérimentation qui débutera fin octobre.

Jacques GUILLOUX



Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

Nous soutenons …

affiche barcelone en scene à paris theatreaffiche Quand on sait