Select Page

« Le Secret des Marrowbone » : film d’horreur freudien ?

« Le Secret des Marrowbone » : film d’horreur freudien ?
Advertisement

Fuyant un père violent, Rose Marrowobone et ses quatre enfants se réfugient aux États-Unis dans une maison isolée près de l’océan Atlantique. Mais la mère de famille, très malade, décède. Pour éviter d’être placés, les enfants décident d’un commun accord de cacher le décès de leur mère d’ici à la majorité imminente de Jack, l’aîné.

La vie se déroule sans anicroche jusqu’à ce qu’une présence inquiétante, dans les combles de la maison, ne vienne troubler la sérénité de la fratrie.

Sergio G Sanchez, Le Secret des Marrowbone (affiche)Saveur, limites et subtilités d’un film au genre éculé

Marrowbone (audacieusement traduit en français Le Secret des Marrowbone) est un film à la croisée des genres. Pendant la première demi-heure, qui présente une famille gentillette vivant dans une jolie maison et gambadant dans les vertes collines alentour, on se croirait dans un remake de La petite maison dans la prairie, tourné en 1969 en Nouvelle-Angleterre – ou plutôt de Bambi dont la maman meurt tristement abandonnant des orphelins inconsolables.

Mais bientôt l’angoisse s’installe, avec son cocktail de ressorts éculés qui font la saveur – et les limites – du genre. La maison est probablement hantée : un monstre se terre au grenier, qui marche la nuit et dévore le gentil raton laveur que les enfants avaient domestiqué.

Sauf que Le Secret des Marrowbone est plus subtil que le premier « jump scare movie » venu. Il cache plusieurs secrets dans son sac. Qu’est-il advenu de ce père violent que les Marrowbone fuient ? Pourquoi prennent-ils un soin maniaque à voiler tous les miroirs ? D’où vient ce magot qu’ils vont retrouver pour aller payer les frais de succession ?

Film freudien demandant souplesse

Le film prend alors une dimension inattendue, sinon freudienne, rappelant Les Autres d’Alejandro Amenabar ou Split de Shyamalan – où la révélation Anya Taylor-Joy avait fait ses premiers pas.

Aurez-vous vu venir le twist final ? Moi-même, je ne m’y étais pas attendu. De là à dire que j’en suis tombé de l’armoire, il y a un pas que je ne franchirai pas. D’autant que la terreur distillée par les deux heures précédentes avaient suffi à me terrer sous mon fauteuil. Bref, un film pour les plus souples d’entre vous…

Tony PARODI

 



Sergio G Sanchez, Le Secret des Marrowbone, Espagne, 2017, 110mn

  • Sortie : 7 mars 2018
  • Titre original : Marrowbone
  • Genre : film d’horreur
  • Classification : – 12 ans
  • Avec George MacKay, Anya Taylor-Joy, Charlie Heaton, Mia Goth, Matthew Stagg, Nicola Harrison, Kyle Soller, Tom Fisher, Myra Kathryn Pearse, Paul Jesson, Robert Nairne.
  • Image : Xavi Giménez
  • Musique : Fernando Velázquez
  • Distribution : Metropolitan Filmexport

En savoir plus sur le film avec CCSF : Le Secret des Marrowbone

Sergio G Sanchez, Le Secret des Marrowbone



Découvrir toutes nos critiques de films



Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

R.O.C & Folk

dessin coupe du monde footballdessin_roc_johnny_heritage