Select Page

Le substitut du prix Nobel de littérature décerné à Maryse Condé

Le substitut du prix Nobel de littérature décerné à Maryse Condé
Advertisement

L’écrivaine guadeloupéenne Maryse Condé, plusieurs fois citée pour le Nobel, a remporté vendredi « le nouveau prix de littérature », institué par la « Nouvelle académie » en réaction à la déferlante #MeToo qui a entraîné le report d’un an du prix Nobel de littérature.

Née en février 1937 à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), Maryse Condé a publié une trentaine de romans portant notamment sur l’esclavage et l’Afrique, ainsi que des pièces de théâtre et des essais. Souvent pressentie pour le prix Nobel de littérature, elle ne l’a encore jamais reçu.

Contrairement au lauréat du Nobel, choisi par les 18 membres de l’académie, le « Nouveau prix » se veut le fruit d’un long processus populaire. Une liste est d’abord établie par 47 bibliothécaires suédois, puis ramenée à quelques noms par un vote populaire. Les organisateurs indiquent avoir reçu près de 33 000 contributions.

Apparaissaient sur cette liste finale ceux du Britannique Neil Gaiman, de la Canadienne d’origine vietnamienne Kim Thúy et Maryse Condé.

Le prix sera remis le 9 décembre, la veille du banquet Nobel traditionnellement dressé à l’hôtel de ville de Stockholm en l’honneur des lauréats de l’année (physique, chimie, médecine, littérature, économie, outre le prix de la paix décerné à Oslo), en présence de la lauréate.

avec AFP



Photographie de Une – Maryse Condé, le 28 août 2008 (crédits : MEDEF / Wikipédia)



 

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

Nous soutenons …

affiche barcelone en scene à paris theatreaffiche Quand on sait