Select Page

Les institutions culturelles du Loiret frappées de plein fouet par la crise

Les institutions culturelles du Loiret frappées de plein fouet par la crise
Advertisement

Lorsque nous avons dressé notre tour de France des théâtres en difficulté, il nous était évidemment impossible de prétendre à l’exhaustivité, tant la crise frappe la culture dans la quasi totalité des villes, départements et régions de France. Nous en avons un nouvel exemplaire, avec le Loiret, entre coupe sombre dans le budget de la culture et diminution du pouvoir d’achat.

Alors que l’offre s’est considérablement élargie, alors que la période de vie d’un artiste est plus courte – le temps d’un buzz – qu’il y a trente ans, les salles de spectacle peinent à se remplir. Les salles du Loiret ne font pas exception, ainsi que le confie Jean-Pierre Delachasse, patron d’Arago, à Philippe Ramond de La République du Centre.

« Les producteurs essaient de se couvrir : en redoutant 25 à 30 % de public en moins, ils peuvent être tentés de proposer un tarif 25 à 30 % plus cher. »

C’est pourquoi il est impossible d’assister à un concert important à moins de 40 ou 45 euros… un investissement.

Lire l’article complet sur le site de La République du Centre.

 

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

R.O.C & Folk

dessin coupe du monde footballdessin_roc_johnny_heritage