Select Page

Les Simpson battent un record, en pleine polémique sur la série

Les Simpson battent un record, en pleine polémique sur la série
Advertisement

La série animée Les Simpson a battu dimanche le record du plus grand nombre d’épisodes pour une série à la télévision américaine, alors qu’elle connaît la première vraie polémique de son histoire et se voit taxée de racisme. La chaîne Fox a diffusé dimanche le 636e épisode de l’histoire de la famille Simpson, dépassant la série western Gunsmoke, qui s’était arrêtée à 635 en 1975, après 20 années à l’écran.

[avec AFP]

Fox s’était engagé, fin 2016, à diffuser la série au moins jusqu’en 2019, lui assurant d’atteindre sa 30e saison, un seuil jamais atteint à la télévision américaine. Mais ce record pour Les Simpson intervient alors que la série fait face à sa première polémique d’ampleur.

Apu Nahasapeemapetilon : une caricature ?

Elle est centrée sur le personnage d’Apu Nahasapeemapetilon, gérant d’une supérette et d’origine indienne, auquel l’acteur blanc Hank Azaria prête sa voix depuis le début de la série.

L’acteur et comédien d’origine indienne Hari Kondabolu a produit un documentaire, sorti en novembre 2017, intitulé The Problem with Apu (« Le problème avec Apu »), dans lequel il dénonce les stéréotypes associés au personnage, en premier lieu son accent très marqué. Le créateur des Simpson, Matt Groening, comme Hank Azaria ont refusé d’apparaître dans le documentaire pour répondre à des questions sur le sujet. Après la sortie du film, Hank Azaria avait estimé publiquement qu’« il soulevait des points très intéressants », mais la production n’avait pas réagi.

Du moins jusqu’au 8 avril et l’épisode 633, dans lequel il fait ironiquement mention de l’affaire. Cette allusion, mal perçue par de nombreux observateurs, a augmenté la polémique, au point qu’Hank Azaria a proposé, mardi, de ne plus assurer la voix d’Apu.

La polémique n’a pourtant pas fait bouger Matt Groening, qui s’est dit « fier de ce que nous faisons sur cette série », lors d’un entretien au quotidien USA Today, publié vendredi. « Je pense que nous vivons une époque où les gens adorent faire comme s’ils étaient choqués. »



 

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

Nous soutenons …

affiche barcelone en scene à paris theatreaffiche Quand on sait