Select Page

Avignon 2018 – « Le Roman de M. Molière » par Ronan Rivière : dans la douce intimité de Molière

Avignon 2018 – « Le Roman de M. Molière » par Ronan Rivière : dans la douce intimité de Molière
Advertisement

Ronan Rivière appartient à cette belle catégorie des metteurs en scène capables de nous introduire dans l’intimité des chefs-d’œuvre. Nous l’avions souligné lors de sa belle ressaisie du Faust de Goethe, au théâtre du Ranelagh. Il nous séduit à nouveau avec son adaptation du Roman de Monsieur Molière, de Mikhaïl Boulgakov, créé il y a deux ans dans la Grande Écurie du Château de Versailles et joué pour la seconde fois cette année dans le Off d’Avignon, au théâtre du Petit Louvre.

Dès l’ouverture, nous retrouvons les saisissantes tonalités qui font le théâtre de Ronan Rivière. La sombre intimité de l’œuvre de Boulgakov est délicatement dessinée par les lumières à dominante orangée, par ce sol en terre, symbole de cette poussière amassée sur les routes de France, par une structure en bois, enfin, matériau déjà central dans son adaptation de Faust : les escaliers démontables ont ici laissé la place à une grande charrette, rappel évident de l’itinérance qui fut celle de Molière et de sa troupe durant de nombreuses années.

Sur scène, deux comédiens forment un duo équilibré : Ronan Rivière superpose les visages de Boulgakov et de Molière, alternant harmonieusement le récit et le jeu, tandis que Michaël Giorno-Cohen offre un formidable contrepoint en revêtant tour à tour les traits de Poquelin Père, Mascarille, Gros-René, Louis XIV, Philinte…

Tandis qu’une vie de Molière se déroule devant nos yeux, divers extraits du Maître – ainsi que des pièces de Lully, interprétées sur scène par Olivier Mazal – ponctuent fort à propos la narration. Le procédé n’est certes pas original ; il n’en est pas moins sympathique et efficace, au service du compagnonnage proposé par le metteur en scène.

Ronan Rivière : l’anti-Castorf (ou le contraire)

Dans le cadre de cette édition 2018 du festival d’Avignon, il est difficile de ne pas oser un rapprochement avec le phénoménal Roman de Monsieur Molière proposé l’an dernier par Frank Castorf au Parc des Expositions.

Ronan Rivière se situe à l’extrême opposé, par l’humilité des moyens, par l’absence de grandes machineries, par la confrontation directe – sans la médiatisation des écrans – avec le public.

Frank Castorf propose un théâtre de la grandiloquence quand Ronan Rivière privilégie un théâtre du dépouillement : le premier réussit un coup de force politique, non sans cabotinages ; le second parvient à une douce et rare familiarité, au risque de ne pas développer suffisamment certains aspects scéniques – telle la charrette, encore trop statique, peut-être en raison de l’exiguïté de l’espace.

Ronan Rivière nous livre une belle introduction à cette vie – réelle, fantasmée, idéalisée – de Molière, écrite par Mikhaïl Boulgakov. Les accents de conte sont nombreux, notamment grâce à la manière qu’a le metteur en scène et comédien de poser sa voix, son récit. Une belle introduction, réécrivons-le, qui pourrait profiter aux collégiens et lycéens désireux à la fois de connaître davantage Molière et d’assister à une proposition artistique de qualité.

Pierre MONASTIER



DISTRIBUTION

Adaptation, mise en scène et scénographie : Ronan Rivière.

Texte : Mikhaïl Boulgakov avec des extraits de pièces de Molière, de Tristan L’Hermite, de Corneille et une lettre du sieur de Richemont à propos du Don Juan.

Avec :

  • Ronan Rivière: rôle de Boulgakov et Molière
  • Michaël Giorno-Cohen : rôles de Gros-René, Mascarille, Poquelin Père, Louis XIV, Les Marquis, Philinte, le sieur de Richemont.
  • Olivier Mazal : piano

Lumière : Marc Augustin-Viguier

Costumes : Corinne Rossi

Crédits de toutes les photographies : Benjamin Dumas



DOSSIER TECHNIQUE

Informations pratiques

  • Public : à partir de 12 ans
  • Durée : 1h10
  • Site internet : Compagnie Voix des plumes
  • Diffusion : Pierre Beffeyte au 06 62 63 36 69 et pb -@- scene-public.fr

En téléchargement



OÙ VOIR LE SPECTACLE ?

Tournée

  • 5-29 juillet à 14h40 : Petit Louvre – chapelle des Templiers (Avignon)
    • À 14h40 sauf les mercredis

  • 8, 9 et 10 octobre 2018 : Versailles (Théâtre Montansier)

  • 6 novembre 2018 : Saint-Michel-en-l’Herm (2 représentations)

  • 16 novembre : Villeneuve-Saint-Georges

  • 23 novembre 2018 : Jurançon

  • 18 janvier 2019 : Saint-Maur (2 représentations)

  • 5 février 2019 : Puy-en-Velay (2 représentations)

  • 7 février 2019 : Saint-Cyr

  • 15 février 2019 : Vésinet

  • 1er mars : La Roche-sur-Yon (2 représentations)

  • 7 mars 2019 : Saint-Étienne

  • 8 mars 2019 : Tarare

  • 19 mars 2019 : Franconville (2 représentations)

  • 21 mars 2019 : Biarritz

  • 26 mars 2019 : Villeparisis

  • 4 avril 2019 : Marly

  • 11 au 14 avril 2019 : Fontainebleau

  • 18 avril 2019 : Boissy-Saint-Léger

  • 23 mai 2019 : Béziers

  • 25 mai 2019 : Saint-Maurice



FIN



 

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

R.O.C & Folk

dessin coupe du monde football dessin_roc_johnny_heritage