Select Page

« Opération Beyrouth » : thriller plan plan

« Opération Beyrouth » : thriller plan plan
Advertisement

1972. Mason Silkes (Jon Hamm) est un diplomate promis à un brillant avenir. Ministre-conseiller à l’ambassade américaine à Beyrouth, il reçoit avec sa femme Nicole (Leïla Bekhti) et son fils adoptif Karim tout le gratin libanais dans sa belle résidence. Mais un groupe terroriste tue Nicole et kidnappe Karim.

Brad Anderson, Opération Beyrouth, avec Jon Hamm, Rosamund Pike (affiche)1982. Mason Silkes vit désormais aux États-Unis et noie son chagrin dans l’alcool. Le département d’État le rappelle pour une mission spéciale à Beyrouth où son ancien collègue Cal (Mark Pellegrino) vient de se faire kidnapper. Sur place, Sandy Crowder (Rosamund Pike), une agente de la CIA sous couverture, va l’épauler.

Tony Gilroy est un des scénaristes les plus doués de sa génération. C’est lui qui a signé les scénarios de la saga Jason Bourne, transformant les insipides romans de Robert Ludlum en films d’action iconiques. On lui a même confié la responsabilité de Rogue One, un des spin-offs de la franchise Star Wars. L’idée de Beirut (subtilement rebaptisé en VF Opération Beyrouth) remonte à loin, à l’histoire vraie du responsable de l’antenne de la CIA à Beyrouth, kidnappé en 1984 par le Hezbollah.

Sur le papier, Opération Beyrouth a les atouts des Syriana, Mensonges d’État ou Homeland : un film d’action, avec des personnages charismatiques (Jon Hamm et Rosamund Pike), une intrigue à rebondissements, un arrière-plan géopolitique compliqué.

À l’écran, hélas, le résultat est décevant. Opération Beyrouth manque de rythme, dont la réalisation plan plan fait se succéder des scènes convenues. Opération Beyrouth manque de suspens, qui essaie sans y parvenir de nous faire trembler pour des personnages dont on suit en baillant les déboires. Opération Beyrouth manque de piment faute d’alchimie entre ces deux héros, excellents quand ils sont seuls, calamiteux quand ils se donnent la réplique. Opération Beyrouth manque d’originalité qui raconte une histoire et des situations qu’on a déjà mille fois vues filmées avec autrement de talent.

Tony PARODI

 



Brad Anderson, Opération Beyrouth, États-Unis, 2018, 109mn

  • Sortie : 30 mai 2018
  • Genre : thriller
  • Titre original : Beirut
  • Classification : tous publics
  • Avec Jon Hamm, Rosamund Pike, Dean Norris, Leïla Bekhti, Mark Pellegrino, Shea Whigham, Douglas Hodge, Jonny Coyne, Kate Fleetwood, Alon Aboutboul, Ian Porter, Idir Chender.
  • Scénario : Tony Gilroy
  • Image : Björn Charpentier
  • Musique : John Debney
  • Distribution : Warner Bross France

En savoir plus sur le film avec CCSF : Opération Beyrouth

Brad Anderson, Opération Beyrouth, avec Jon Hamm, Rosamund Pike



Découvrir toutes nos critiques de films



Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

R.O.C & Folk

dessin coupe du monde football dessin_roc_johnny_heritage