Si les artistes souffrent de ne pouvoir présenter leurs nouvelles créations sur scène, certains ont trouvé la parade : le conte musical, merveilleux et original petit cadeau à glisser dans la chaussette des enfants. En voici trois, que nous avons particulièrement appréciés.

Siam au fil de l’eau : destins de femmes

Siam au fil de l’eau couvertureSiam au fil de l’eau (Flammarion jeunesse) est un joli conte racontant l’histoire d’une petite fille, Siam, qui aime entendre sa mère raconter, le soir, sa rencontre avec un jeune et beau soldat américain, musicien de profession, alors que la guerre fait rage : « Notre histoire s’achevait comme elle avait commencé : par surprise. » De leur rencontre naît notre jeune héroïne, qui souhaite plus que tout rencontrer son père par-delà les océans, jusque dans cette ville qui résonne comme un lointain rêve : San Francisco. Accompagnée par ses amis les oiseaux, elle arrive aux États-Unis et…

Deux destins de femmes, la mère et la fille, en un récit enchâssé. Écrit par Arnaud Thorette, composé par Johan Farjot et merveilleusement illustré par Olivier Latyk, ce conte musical est né de la rencontre entre les éditions Flammarion Jeunesse et l’Ensemble Contraste, qui interprète la vingtaine de chansons, en soutien à l’association Le Rire Médecin. Celle-ci est parrainée par Sara Giraudeau, Gérard Jugnot et François-Xavier Demaison. C’est donc tout naturellement que ces trois personnalités interprètent respectivement Lan, la mère de Siam, et deux oiseaux. Ils sont rejoints par une quinzaine d’autres artistes, dont Marie Oppert (Siam), Ariane Ascaride (oiseau), Karine Deshayes et Juliette (les bourgeoises) ou encore Rosemary Standley (le Mékong), Albin de la Simone (Seng) et Tim Dup (James).

Siam au fil de l’eau est une œuvre complète, tout en délicatesse, qui s’écoute et se feuillette avec le même plaisir. Le livre, en grand format, est spécialement réussi.

Recommandation: à partir de 6-7 ans

Le Noël de Rosetta : rêverie poétique pour les tout-petits

Le Noël de RosettaDans le royaume de la jeune princesse Rosetta, les paysages sont tristes et les journées sont mornes. On raconte que, jadis, le pays tout entier bruissait de fêtes, de couleurs et de rires, notamment lorsque l’hiver revêtait de son blanc et froid manteau les collines et les vallées, à perte de vue. Alors, Rosetta rêve… Elle veut retrouver cet esprit de Noël qui a fait la joie des anciens. Lucien, son jeune ami fermier, décide de lui faire une jolie surprise et part à l’aventure, rencontrant au fil de son périple bien de sympathiques créatures.

Accompagnée par des musiques particulièrement bien choisies – de Camille Saint-Saëns, Georges Lucas ou encore Georges Bizet notamment –, l’histoire écrite par Nathalie Tuleff (également narratrice et chanteuse) et Guillaume Lucas (par ailleurs compositeur et interprète) nous entraîne tout en poésie dans les contemplations de cette nature dont les teintes font notre émerveillement bien souvent à notre insu – faute de prendre le temps de regarder. Les joies simples du quotidien se nichent ainsi dans les arbres et les grottes, sur les routes et au sommet des montagnes, dans toutes les merveilles qui s’offrent à nous et que nous devons respecter, protéger, transmettre.

La dimension écologique du Noël de Rosetta (Trois Petits Points) est parfois un peu poussive, en raison d’une volonté didactique ciblée sur les tout-petits… qui ne la verront évidemment pas, concentrés qu’ils seront sur le joli petit conte. Un tout petit livret joliment illustré par Janna Baibatyrova complète par une note de tendresse l’ensemble.

Recommandation : à partir de 3-4 ans

Zélie la pirate : larguez les amarres !

Zélie pirate demoiselle couvertureAutre conte, autre univers : Zélie la pirate nous fait suivre les aventures d’une jeune fille de quinze ans, Zélie, qui ne rêve que d’une chose, être pirate comme son père, le célèbre MacPherson, capitaine de L’Aramacao. Ce dernier ne le souhaite évidemment et la remet à la garde de Barbemolle, un pirate qui ne rêve que d’être acrobate sur la terre ferme afin de pouvoir contempler les oiseaux. Ajoutons à ce joyeux équipage un perroquet extrêmement précieux, Hashtag, et un vilain ambitieux, le si élégamment français lieutenant Charles de la Mare de l’Étang Sec, et l’intrigue peut se mettre en place. Une intrigue classique, qui voit Zélie, volontaire intrépide et cœur romantique, gagner ses galons.

Écrit et composé par Aurélie Cabrel, fille de Francis qui signe la préface, Esthen Dehut, Bruno Garcia et Olivier Daguerre, ce conte nous entraîne sur les mers, avec des chansons tantôt toniques – pirates obligent ! –, tantôt amusantes. Si le récit manque un peu d’originalité, il ne manquera cependant pas de ravir les enfants et jeunes adolescent(e)s en quête d’aventure flibustière et de musique enlevée.

Un livre de format carré moyen contient le récit et les sympathiques illustrations de Guylaine Lafleur et Aurélie Cabrel. Il s’agit du chapitre 1, ce qui présage de bonnes choses pour la suite.

Recommandation : à partir de 9-10 ans

Pierre MONASTIER