Interceltique 2017 – 6 artistes à ne pas rater !

Le festival Interceltique de Lorient pèse plusieurs milliers d’artistes et près de 750 000 spectateurs, ce qui le place largement en tête des festivals français. Cette année, l’Écosse est le pays à l’honneur… l’occasion de faire connaissance avec une créativité musicale hors du commun ; outre les têtes d’affiches, une jeune génération sans barrières s’est levée – sans parler des artistes venus de Bretagne et des quatre coins du monde. Voici 6 artistes à ne pas rater… parmi tant d’autres !

1. Amy MacDonald

Amy Macdonald, interprète du tube international « This is the life », fait son grand retour au festival Interceltique de Lorient après cinq années d’absence. Avec trois albums vendus à plus de 5 millions d’exemplaires, elle est une figure emblématique de la nouvelle musique celtique en Écosse. La jeune femme, âgée de 29 ans, a sorti en février dernier son album Under Stars, qui croise folk, pop et rock. Il s’agit d’une des deux seules dates de l’artiste écossaise en France… raison de plus pour ne pas la manquer !

2. RunRig

Peu connu de la jeune génération française, le groupe écossais RunRig se produit pourtant depuis plus de 40 ans, en Europe et dans le monde. Leur récente tournée fut acclamée au Danemark, en Suède ou encore en Autriche. Leur dernier album, The Story, continue de réuinir le folk rock et la musique traditionnelle gaélique. Le résultat ? Un enthousiasme unanime parmi les passionnés de la musique celtique – et dans des cercles bien plus larges.

« Les chansons de notre album ont évidemment été développées et testées dans des situations de concerts live. Ce processus a déjà porté ses fruits au cours de la première partie de la tournée promotionnelle. Nous nous tourons désormais vers de nouvelles aventures musicales cette année et attendons avec impatience notre retour à Lorient. » (Roderick MacDonald, bassiste du groupe)

3. Ross & Ali

Leur récente célébrité dans toute la Grande-Bretagne les a propulsés sur le devant de la scène : Ross Ainslie et Ali Hutton ont en effet été nommés « meilleur duo folk » par la BBC. Le moins que l’on puisse dire est que ce duo, avec un complice à la guitare, n’a pas perdu de son enthousiasme ; il n’a qu’une hâte : conquérir le public français ! En attendant la sortie de leur album en France – à moins de le commander à distance ou de profiter de la boutique du festival -, foncez les écouter jouer de tous les instruments, tour à tour.

4. José Ángel Hevia

L’artiste asturien, qui s’est fait connaître en France grâce au festival Interceltique, revient une nouvelle fois à Lorient pour présenter, en première mondiale, son nouveau travail : « Al son del Indianu ». À partir des répertoires de l’immigration, José Ángel Hevia tisse les relations qui existent entre différents genres musicaux. L’histoire est affaire de compénétration : la musique celtique sera ainsi mêlée aux sons cubains, aux rythmes des Caraïbes, à la salsa… une proposition artistique qui promet de détonner !

5. Tri Yann

Un choix qui n’a évidemment rien de neutre… Les « trois Jean » de Tri Yann fêtant leur 45 ans de carrière, anniversaire que Profession Spectacle a eu l’occasion de mentionner par le passé, il était difficile de ne pas inviter nos lecteurs à découvrir leur nouveau spectacle, électrique et acoustique, puisé à la source celtique : « La grande veillée de la belle enchantée ». Cette proposition artistique sera l’occasion d’inviter d’autres artistes de talent : XXCeltes, Clarisse Lavanant, Kohann et le Bagad de Saint-Nazaire. Voilà de quoi convaincre les plus désabusés…

6. Gwennyn

Comment choisir parmi la jeune génération française ? Après bien des hésitations, nous optons pour la talentueuse artiste bretonne, Gwennyn, qui assurera la première partie de concert d’Amy Macdonald. Gwennyn mêle, avec une fluidité envoûtante, le français et le breton – voire l’anglais. Fille de Malo Louarn, célèbre auteur de bande dessinée en Bretagne, l’artiste a la celtitude chevillée au coeur, comme vous pourrez l’entendre le 11 août prochain.

Se limiter à cinq artistes est particulièrement injuste pour tous les talents qui seront présents à Lorient, entre le 4 et 13 août : Talisk (Écosse), Dixebra (Espagne), Kathryn Tickell & The Side (Écosse), l’ensemble Nautilis (France), Altan (Irlande), Fara (Écosse), Blazin’Fiddles (Écosse), Hat Fitz & Cara (Irlande-Australie) Xabier Díaz & Adufeiras de Salitre (Galice), Burum (Pays de Galles), The BackYard Devils (Canada), Luar Na Lubre (Espagne)…

Avec une telle programmation, nul doute que les festivaliers sauront bâtir leur propre sélection, au risque parfois de poser des choix difficiles.

Élodie NORTO

Découvrir la programmation complète du festival Interceltique de Lorient.

728×90
728×90

Related posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :