Instant classique – 11 décembre 1784… 234 années jour pour jour. Ce jour-là, Wolfgang Amadeus Mozart met la dernière main à son nouveau concerto pour piano, moins de trois mois après le précédent et quelques jours après avoir achevé le quatrième des six quatuors pour Haydn.

Trois jours plus tard, il faisait son entrée dans la franc-maçonnerie. Comme pour caractériser l’importance de ces événements dans sa vie, Mozart compose ici un concerto très élaboré, “orchestralement” riche, et plutôt joyeux : le mouvement central est noté « Allegretto« , par exemple.

Morceau magnifique et important dans l’œuvre de Mozart, il sera jouée devant l’empereur Leopold II le jour du couronnement de ce dernier en 1790, à Francfort, ce qui lui donna le surnom de « 1er concerto du Couronnement ». 

En voici l’intégralité, ici par Mitsuko Uchida et l’English Chamber Orchestra (qui compte de nombreux enregistrements de cette œuvre), dirigé par un Jeffrey Tate sensible à souhait.

Cédric MANUEL



À chaque jour son instant classique !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »