Instant classique – 14 décembre 1916… 102 années jour pour jour. Il y a tout juste 102 ans aujourd’hui, le pianiste Walter Rummel créait les deux livres des Études de Claude Debussy, composées durant l’été 1915.

Ces études comptent parmi les dernières grandes œuvres pour piano seul du compositeur, malade depuis quelques années et que le cancer rongeait alors chaque jour. Le contact de la mer, qu’il aimait tant, et quelques répits dans ses souffrances, lui avaient permis de continuer à composer sans discontinuer avant d’affronter une grave opération en décembre 1915, qui ne le soulagera guère jusqu’à sa mort presque trois ans plus tard.

Les Études sont dédiées à la mémoire de Frédéric Chopin, que Debussy vénérait. Elles sont divisées (comme celles de Chopin, du reste) en deux livres de six études chacun, au langage sensiblement différent, le livre 2 étant plus riche d’inspiration encore que le 1er.

Il faut être un pianiste pour savoir si ces études sont vraiment aussi « formatrices » que celles – redoutables ! – de Chopin ou Liszt ; mais au-delà de l’exercice de virtuosité et d’agilité qu’elles supposent, ces douze pièces constituent une forme de testament musical résolument tourné vers l’avenir, parfois un peu aride, et il est permis de préférer le dédicataire de l’œuvre.

En voici le second livre, par un pianiste russe assez méconnu, mais qui était – curieux hasard – un spécialiste de Chopin…

Cédric MANUEL



À chaque jour son instant classique !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »