fbpx

Sélectionner une page

15 août 1914 : le soupir d’Elgar

15 août 1914 : le soupir d’Elgar
Publicité

Instant classique – 15 août 1914… 104 années jour pour jour. Au début, ça ne devait être que la musique d’accompagnement d’une chanson française, « Soupir d’amour », très appréciée alors en Angleterre.

Mais tandis qu’il la compose, Edward Elgar s’aperçoit qu’il réalise une œuvre différente, moins dans l’esprit que dans la substance, et il achève, quelques semaines avant la terrible déflagration de 1914, une courte pièce pour cordes, harpes ainsi qu’un très discret orgue.

Il dédie sa nouvelle œuvre à Reed, le premier violon solo de l’orchestre symphonique de Londres (LSO), qui était l’un de ses proches amis. 

Juste avant la création au Queen’s Hall à Londres, avec le LSO sous la direction d’Henri Wood, Edward Elgar change le titre de son œuvre qui, du français « Soupir d’amour », devient l’italien Sospiri. Des soupirs qui font davantage penser à une nostalgie, presqu’une blessure, qu’à une extase amoureuse, mais qui constituent l’une des œuvres les plus sensibles et les plus séduisantes du compositeur.

Cédric MANUEL



À chaque jour son instant classique !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



Publicité

Laisser un commentaire

A l’affiche

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !

RSS Les blogs du Mag’