Select Page

18 mai 1897 : le plus célèbre concerto pour balai, signé Paul Dukas

18 mai 1897 : le plus célèbre concerto pour balai, signé Paul Dukas
Advertisement

Instant classique – 18 mai 1897… 121 années jour pour jour. Paul Dukas s’est décidé à adapter un poème de Goethe, Der Zauberlehrling, début 1897, et remporte un immense succès lors de la création parisienne, à la Société nationale.

Inutile de vous présenter le sujet, vous l’avez tous vu dans Fantasia de Walt Disney. Mais ce poème symphonique est un petit bijou d’inventivité, de construction et de rythme.

Idéal pour Leonard Bernstein, qui en fait ici une interprétation très détaillée. On entend tout, dans le moindre détail, sans perdre le fil de l’ensemble, mieux qu’avec Leopold Stokowski dans Fantasia, la faute à la bande-son un peu datée et à Mickey qui nous fait oublier la musique.

Et puis surtout, on a de la chance : l’hyper exigeant Paul Dukas était adepte de la destruction de ses propres œuvres, jamais satisfait, toujours rongé par le doute. Il épargna celle-ci et en fut bien inspiré !

Cédric MANUEL



À chaque jour son instant classique !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

R.O.C & Folk

dessin coupe du monde footballdessin_roc_johnny_heritage