Select Page

20 avril 1910 : Debussy dans la lune

20 avril 1910 : Debussy dans la lune
Advertisement

Instant classique – 20 avril 1910… 109 ans jour pour jour. Voici encore une pièce étrange et très méconnue de Claude Debussy, D’un cahier d’esquisses, présentée au public un 20 avril, en 1910, salle Gaveau.

Ce n’était pas pour une petite occasion, puisqu’il s’agissait du concert inaugural de la Société de musique indépendante, créée par Gabriel Fauré, et qui avait pour but de promouvoir la musique contemporaine (une sorte d’Ircam avant l’heure, disons), puisque la vieille Société nationale de musique montrait toujours plus de réticences à le faire. Et pour jouer cette œuvre inédite de Debussy, on n’a pas demandé au compositeur lui-même, pourtant pianiste virtuose, mais à son « rival » dans cette période, au moins s’agissant de la musique française, Maurice Ravel lui-même.

On ne sait pas très bien quand ni pourquoi Debussy a écrit ce qu’il a finalement appelé D’un cahier d’esquisses. La pièce, très courte, date du début du XXe siècle et est publiée sous le nom d’Esquisse à Paris. C’est l’éditeur Schott à Bruxelles qui la publie sous son titre actuel.

C’est une œuvre très douce, comme une rêverie, aux sonorités vaguement espagnoles, vaporeuses, comme un souvenir lointain et nonchalant, comme si Debussy l’avait écrite après avoir abusé de quelque psychotrope. Mais avec une main sûre et une science de l’écriture qui ne laissent pas de doute sur sa qualité pour ceux en tout cas qui aiment ce compositeur si particulier.

Le voici interprété par le grand Jacques Février, qui fut l’ami proche de Maurice Ravel et également de Francis Poulenc, et qui a laissé des interprétations de haute volée de l’œuvre de Debussy.

 Cédric MANUEL



Un jour… une œuvre musicale !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



Advertisement

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !

Facebook