Sélectionner une page

20 mars 1822 : Schubert célèbre par deux fois le Saint-Sacrement en musique

20 mars 1822 : Schubert célèbre par deux fois le Saint-Sacrement en musique
Publicité

Instant classique – 20 mars 1822… 197 ans jour pour jour. En cette année 1822 assez prolifique en œuvres de musique sacrée, Franz Schubert écrit presque coup sur coup deux Tantum Ergo, tiré d’un texte eucharistique de saint Thomas d’Aquin, qu’on utilise plutôt pour célébrer le Saint-Sacrement, paraît-il.

On ne sait pas pourquoi Schubert les compose, mais celui qu’il écrit le 20 mars 1822 est le plus remarquable. Très solennel, affirmé, net et sans bavure, cet adagio maestoso en impose incontestablement. Il est possible que Schubert l’ait écrit pour son frère Ferdinand, qui en possédait une copie.

Mais ce n’est pourtant pas ce petit chef-d’œuvre que Franz Schubert fait publier peu après, mais l’autre, le D739, moins intéressant ou en tout cas moins immédiatement séduisant…

Mystère, mystère….

Cédric MANUEL



Un jour… une œuvre musicale !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



Publicité

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !

Facebook

A découvrir