Instant classique – 23 septembre 1954… 66 ans jour pour jour. Après avoir été éreinté par la critique et les officiels pour son opéra Gloriana, Benjamin Britten se remet au travail et compose une suite pour orchestre profondément séduisante, créée au Town Hall de Birmingham.

Benjamin Britten avait écrit son opéra Gloriana en hommage à la nouvelle reine Elizabeth II, à l’occasion de son couronnement, en juin 1953. On se souvient du très mauvais accueil de la critique et surtout des officiels pour cette œuvre qui, en fait d’hommage, dressait pour la nouvelle et jeune reine le portrait peu flatteur de sa devancière, Elizabeth Ière, au crépuscule de sa vie… Mais c’est une autre histoire.

La musique de Britten, profondément séduisante, vaut de toute façon le détour. Et cela tombe bien puisque Britten tire de cet opéra réputé poursuivi par la malchance, une suite pour orchestre la même année, et dont la création est effectuée voici soixante-six ans au Town Hall de Birmingham, par l’orchestre de la ville dirigé par Rudolf Schwarz.

On y retrouve les thèmes de l’opéra et notamment son prélude solennel, intitulé ici « Le tournoi ». Il est suivi de la chanson du luth, des danses courtoises, puis d’un « Gloriana moritura ».

En voici une excellente interprétation par un autre orchestre anglais, parfaitement dans le ton.

Cédric MANUEL



Un jour… une œuvre musicale !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »