Select Page

24 août 1907 : Edward Elgar et sa marche bien peu militaire

24 août 1907 : Edward Elgar et sa marche bien peu militaire
Advertisement

Instant classique – 24 août 1907… 111 années jour pour jour. Edward Elgar a composé ses fameuses marches Pomp and circumstance à des moments différents. La célébrissime première, devenue comme un autre hymne national britannique, et la seconde en 1901 ; la troisième en 1904, la quatrième en 1907 et la dernière beaucoup plus tard, en 1930.

La quatrième, dédiée à son ami G. Robertson Sinclair et créée il y a tout juste cent onze ans au Queen’s Hall de Londres par Elgar lui-même, est presque aussi célèbre que la première, dont elle répète en réalité la recette : une introduction dynamique, plus militaire (quoique marcher au pas là dessus doit rester assez compliqué), suivie très vite d’une ample mélodie en l’espèce très lyrique et même très tendre, beaucoup moins martiale même s’il s’agit bien d’une marche.

Contrairement à la 1ère, qu’Elgar utilisera pour la fameuse ode « Land of hope and glory », le compositeur refusa toujours qu’on appose des paroles sur la quatrième marche. Ses volontés ne furent pas respectées puisque le poète Herbert y accola quelques strophes lors de la Seconde Guerre mondiale, avec pour refrain « All men must be free ». La marche n°4 devint alors the « Song of liberty ».

 

 


La quatrième marche Pomp and circumstance est ici interprétée par des spécialistes du genre sous la direction de Vernon Handley, grand chef britannique. Il faut dire qu’il n’y a qu’eux pour jouer comme il faut des morceaux pareils. L’ambiance est encore plus incroyable lors des fameux Proms, qui ont lieu chaque été à Londres… Ah ces Brits…

 

Cédric MANUEL



À chaque jour son instant classique !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

Nous soutenons …

affiche barcelone en scene à paris theatreaffiche Quand on sait