Instant classique – 24 décembre 1815… 203 années jour pour jour. Comme souvent avec l’ami Franz Schubert, on sait certaines choses précisément et d’autres moins. Il commence à écrire le 11 novembre 1815 une nouvelle messe, quelques mois seulement après la précédente et après avoir abondamment composé entre les deux.

Dans la tonalité de si bémol majeur, elle revendique d’emblée une majesté qui tranche avec l’intimisme de l’opus précédent. On sait moins pourquoi il s’est mis à composer cette œuvre. Ce qui semble à peu près certain, c’est qu’il s’agissait de célébrer quelque chose… on en arrive donc à la conclusion que c’était une messe pour Noël. Il est d’ailleurs plus que probable qu’elle a été créée dans la nuit du 24 au 25 décembre 1815, dans l’église de Liechtenchtal.

C’est la jubilation qui domine toute l’œuvre. Ça tombe bien puisque c’est Noël. Alors pour une fois, et parce que Schubert vaut bien une messe (surtout si c’est lui qui l’a faite !), sacrifions à cette fête liturgique avec le Gloria très allant de cette Missa brevis, d’autant que l’interprétation est ici superlative !

Cédric MANUEL



À chaque jour son instant classique !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



Photographie de Une – Le Nouveau-né de Georges de La Tour (détail)