Instant classique – 24 septembre 1879… 139 années jour pour jour. En 1878, le Tchèque Antonín Dvořák avait eu l’idée de faire comme le Hongrois Franz Liszt : lui aussi ferait des rhapsodies pour orchestre.

Trois pièces symphoniques naquirent de cette idée, les deux premières présentées à Prague en novembre 1878 et la troisième, plus connue, devant la Cour de Prague par les musiciens du roi de Bohème – autrement dit, de l’empereur François-Joseph.

Très évocatrice d’atmosphères légendaires et d’une sorte de promenade joyeuse dans les contrées tchèques, la troisième rhapsodie n’atteint sans doute pas les sommets des poèmes symphoniques du compositeur. Mais il y a bien suffisamment de matière pour se laisser séduire.

Cédric MANUEL



À chaque jour son instant classique !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »