Sélectionner une page

27 avril 1889 : en marche avec Emmanuel… non, ceci n’est pas un message politique !

27 avril 1889 : en marche avec Emmanuel… non, ceci n’est pas un message politique !
Publicité

Instant classique – 27 avril 1889… 130 ans jour pour jour. Comme souvent avec ses œuvres, la Joyeuse marche d’Emmanuel Chabrier était d’abord une pièce pour piano à quatre mains écrite pour les candidats au Conservatoire de Bordeaux.

Emmanuel Chabrier l’orchestre un peu plus tard et la présente à Angers en 1888 sous le nom de « Marche française ». C’est lors d’un concert à la Société nationale de musique, il y a tout juste cent trente ans, que cette « marche française » devient la « marche joyeuse » avant de prendre son titre définitif de « joyeuse marche » en 1890. Ouf !

Le succès est très grand auprès du public. Il faut dire qu’il s’agit d’une page charmante, admirée de Claude Debussy qui parlait de « chef-d’œuvre de haute fantaisie ».

Tempo di marcia risoluto e giocoso, dit la partition.
Giocosa, la marcia, on vous dit.

 Cédric MANUEL



Un jour… une œuvre musicale !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



Publicité

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !

Facebook

A découvrir