fbpx

Sélectionner une page

3 avril 1913 : Roussel vous attire dans sa toile

3 avril 1913 : Roussel vous attire dans sa toile
Publicité

Instant classique – 3 avril 1913… 106 ans jour pour jour. En 1912, Albert Roussel, notre compositeur-marin, compose un ballet-pantomime qui raconte l’histoire d’un coin de jardin, dans lequel plusieurs insectes se prennent dans la toile de l’araignée qui, ravie, se repaît de ce festin, d’où le titre : Le Festin de l’araignée.

Mais sa toile ne peut rien contre les terribles mantes religieuses et l’araignée se fait à son tour dévorer, pendant que les insectes organisent les funérailles d’un éphémère et que le coin de jardin, peu à peu, s’enferme dans le silence.

Le ballet est créé au théâtre des Champs-Élysées avec un grand succès ce 3 avril 1913. Pour la suite d’orchestre qui en est tirée peu après, Roussel conserve un prélude, puis décrit l’entrée très militaire des fourmis, la danse du papillon qui est étouffé par l’araignée, et enfin l’éclosion, la danse et les funérailles du petit éphémère. Le tout avec une finesse dans l’orchestration et une transparence, qui font de cette partition l’une des plus importantes dans la musique française du début du siècle dernier.

Et du coup, voici l’intégralité du ballet, ici magnifiquement dirigé par Stéphane Denève.

Cédric MANUEL



Un jour… une œuvre musicale !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



Publicité

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !