Instant classique – 3 février 1882… 137 années jour pour jour. En 1881, le jeune quadragénaire Antonín Dvořák compose une ouverture destinée à précéder une pièce de théâtre pour laquelle est également composée une musique de scène.

La pièce, écrite par Frantisek Samberk, s’intitule Josef Kajetan Tyl et raconte la vie du fondateur du théâtre moderne tchèque. Antonín Dvořák utilise donc pour son ouverture deux thèmes populaires tchèques se rapportant aux œuvres de Tyl : « Dans notre cour », extrait de Svanda le cornemuseur, et l’hymne « Où est mon pays » de la pièce Fidlovacka, très fameux pour les Tchèques.

Comme tout ceci est quand même très orienté national, l’ouverture de Dvořák s’intitule donc tout naturellement « Mon pays natal » dans sa traduction française. L’ouverture est créée le 3 février 1882 à Prague, sous la direction d’Adolphe… Cech (décidément !) .

Et comme d’habitude, Dvořák nous tricote un petit chef-d’oeuvre, plein de vie et d’énergie, bien meilleur que l’ami Ricoré du matin.

Cédric MANUEL



À chaque jour son instant classique !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »