Select Page

4 mai 1795 : bye bye London ou les adieux symphoniques de Joseph Haydn

4 mai 1795 : bye bye London ou les adieux symphoniques de Joseph Haydn
Advertisement

Instant classique – 4 mai 1795… 223 années jour pour jour. Au printemps 1795, Joseph Haydn arrive au terme de son second séjour londonien, année durant laquelle il avait produit pas moins de 6 symphonies.

Le 4 mai, pour ses adieux à la capitale anglaise, Joseph Haydn présente ce qui sera sa 104e (!) et dernière symphonie que, pour la peine, il baptise Londres.

Très typique du style du compositeur autrichien, à la fois dans sa forme très classique et dans sa musicalité, la symphonie remporte un très grand succès lors de ce concert organisé par Joseph Haydn à son propre bénéfice, comme on disait alors. Ce qui fait noter à ce dernier dans son journal : « L’auditoire était très satisfait, et moi aussi. Cette soirée m’a rapporté 4 000 florins. Une telle chose n’est possible qu’en Angleterre ».

Il faut dire que cela représentait quatre fois la pension annuelle qu’il recevait des princes Esterhazy à Vienne. Ce qui n’empêche pas Joseph Haydn de rentrer en Autriche et d’y rester pour les quatorze années qui lui restent à vivre. Mais la symphonie Londres restera bien la dernière.

Ça vaut donc bien une petite fête, et justement, c’est ce à quoi fait penser le dernier mouvement de la symphonie, inspiré de rythmes populaires, idéal pour bien commencer la journée, et même la finir…

Cédric MANUEL



À chaque jour son instant classique !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

Nous soutenons …

affiche barcelone en scene à paris theatreaffiche Quand on sait