Select Page

6 février 1851 : humer l’air de Rhin avec Schumann

6 février 1851 : humer l’air de Rhin avec Schumann
Advertisement

Instant classique – 6 février 1851… 168 années jour pour jour. Avec Robert Schumann, rien n’est simple. Ainsi, cette symphonie n°3 est-elle en réalité la deuxième dans l’ordre des compositions.

Il la dédie au Rhin, imaginant même un sous-titre qui ne sera pas conservé dans son intégralité : « Épisode d’une vie sur les bords du Rhin ». Ne restera finalement que le titre Symphonie rhénane, qu’il compose durant l’année 1850 à Düsseldorf où d’ailleurs il la créera lui-même. Ça tombe bien, c’est au bord du Rhin…

Robert Schumann voulait traduire en musique les paysages rhénans, le parcours romantique du fleuve, ses atmosphères… ce fleuve où il essaiera pourtant de se jeter quelques années plus tard, atteint d’une crise de démence et de désespoir. Cette symphonie, la plus populaire de son auteur, comporte cinq mouvements, tous relativement connus, de l’élan du premier (vivace) au caractère pastoral et enjoué du second (scherzo), du bref andante au magnifique maestoso, inspiré par la cathédrale de Cologne, avant de terminer à nouveau vivace, dans la joie festive du peuple rhénan, non sans un peu d’emphase.

Impossible de choisir un mouvement plutôt que l’autre. Impossible aussi de choisir entre les dizaines d’interprètes qui en ont laissé un témoignage. Alors retour à l’un des plus sensibles, des plus énergiques et des plus remarquables, avant les interprétations « historiquement informées » de John Eliot Gardiner ou Nikolaus Harnoncourt : ce cher Lenny Bernstein, qui enregistra avec un bonheur presque égal l’intégrale des symphonies, avec New York comme ici puis avec Vienne au soir de sa vie.

On pourra lui reprocher un peu de gras, mais diable, c’est qu’on aime vivre et se laisser emporter par les eaux paisibles du Rhin.

Cédric MANUEL



À chaque jour son instant classique !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



Advertisement

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !

Facebook