6 janvier 1880 : Dvořák vous invite à la danse

Publicité

Aujourd’hui, nous fêtons le 142e anniversaire d’une « polonaise » fort méconnue de Dvorak : une œuvre très enlevée, dans laquelle on retrouve le très contagieux sens du rythme et de la mélodie du compositeur tchèque.

Elle est fort méconnue cette « polonaise » de Antonín Dvořák, mais elle a une petite histoire bien à elle. Cette pièce de danse, sans prétention mais très enlevée et dans laquelle, comme pour toutes ses compositions, le musicien tchèque déploie un très contagieux sens du rythme et de la mélodie, lui a été commandée en 1879.

On lui demande de composer une œuvre destinée à ouvrir le bal de l’association des lecteurs académiques à Prague. Cette courte polonaise est écrite en quatre jours autour de Noël 1879. Le bal a lieu peu après, voici tout juste cent quarante-deux ans et, pour l’occasion, c’est un orchestre militaire qui joue : celui du 36e régiment d’infanterie dirigé par un certain Sommer.

Ici, retour à un orchestre très civil et très coloré, la légendaire Philharmonie tchèque.

Cédric MANUEL



À chaque jour son instant classique !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



 

Newsletter

Publicité

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletters

Les dessins de Caly

les dessins de caly retour à la normale