Instant classique – 6 septembre 1815… 205 ans jour pour jour : création de Au printemps, un court lied de Franz Schubert à partir d’un texte de Schiller, qui respire la sérénité, voire la félicité.

Franz Schubert compose un court lied sur un texte de Schiller qu’il réutilisera plus tard, et qui est consacré au printemps (ben oui, y’avait déjà plus d’saisons, m’sieurs dames). C’est un chant très court (moins de deux minutes) qui démarre d’emblée avec le chanteur et sans introduction au piano. On y sent beaucoup de sérénité et même de félicité. Après tout, c’est de saison (oui, mais alors laquelle ?).

L’œuvre restera dans des tiroirs très longtemps. Elle ne sera publiée chez Spina à Vienne que cinquante ans plus tard, bien après la mort de Schubert, d’où un numéro d’opus posthume. Le même jour, Schubert compose un autre lied, sans titre, tout aussi court, joyeux, et tranquille. Une belle journée pour Schubert, ce 6 septembre 1815.

Qui sait si le tout jeune adulte (dix-huit ans) n’avait pas rencontré quelque belle, à moins qu’il ait flâné dans les champs (en plus des chants) au milieu des fleurs et des papillons. En tout cas, il n’a sûrement pas pris le métro !…

Cédric MANUEL



Un jour… une œuvre musicale !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »