Select Page

7 février 1875 : symphonie espagnole d’Édouard Lalo… Olé !

7 février 1875 : symphonie espagnole d’Édouard Lalo… Olé !
Advertisement

Instant classique – 7 février 1875… 143 ans jour pour jour. Pablo de Sarasate, grand violoniste virtuose espagnol de la seconde moitié du XIXe siècle s’est vu dédié quantité d’œuvres pour violon par les compositeurs de l’époque (et il l’était d’ailleurs lui-même). Édouard Lalo, issu d’une famille ibère, compose donc pour lui en 1873 une « symphonie espagnole » qui ressemble davantage à un concerto ou même à une suite pour violon et orchestre, après qu’il ait composé un vrai concerto, toujours pour Sarasate, la même année.

Ce dernier créera la symphonie ce 7 février 1875 aux Concerts populaires à Paris, sous les vivats.

Les rythmes et sonorités espagnoles abondent dans la « symphonie » du même nom, et notamment ceux tirés de la fameuse « Habanera », danse qui deviendra plus célèbre encore avec Georges Bizet dans Carmen, opéra créé d’ailleurs à peine un mois après l’œuvre de Lalo. Mais comme avec Bizet, c’est davantage à une Espagne imaginaire que Lalo fait appel, avec une grande efficacité.

L’intermezzo, ici, en est l’exemple le plus caractéristique, joué ici par le grand violoniste Leonid Kogan et l’orchestre Philharmonia, dirigé par le non moins grand Kirill Kondrachine.

Cédric MANUEL



À chaque jour son instant classique : anecdotes, découvertes et… musique !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



 

Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

R.O.C & Folk

dessin coupe du monde football dessin_roc_johnny_heritage