Instant classique – 8 septembre 1888… 132 ans jour pour jour : création du tout premier opus du jeune Carl August Nielsen, qui deviendra le plus grand compositeur danois avec Gade.

Le premier opus du jeune Carl August Nielsen (l’un des plus grands compositeurs danois, voire le plus grand, avec Gade) est une suite pour orchestre à cordes, composée alors qu’il a vingt-deux ans et qu’il poursuit l’enseignement dont il avait bénéficié au Conservatoire de Copenhague avec son professeur, Orla Albert Rosenhoff.

Cette œuvre fort intéressante n’est pas encore caractéristique du style futur de Nielsen, encore très imprégnée du voisin Grieg notamment. Il semble que Nielsen ait donné des titres aux trois mouvements (les Danaïdes, la danse des Grâces, le cortège de Bacchus), mais l’œuvre a été publiée sans.

Cette petite suite a été créée avec un grand succès public et critique dans la salle de concert du parc Tivoli à Copenhague voici tout juste cent trente-deux ans, avec l’orchestre Tivoli dirigé par Balduin Dahl, qui sera un grand défenseur des œuvres du compositeur.

Cédric MANUEL



Un jour… une œuvre musicale !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »