Select Page

« Le Collier rouge » : une reconstitution historique attachante

« Le Collier rouge » : une reconstitution historique attachante
Advertisement

Devant une prison, un chien aboie. À l’intérieur, Morlac, un soldat démobilisé (Nicolas Duvauchelle), attend d’être jugé. Son juge, le commandant Lantier du Grez (François Cluzet), instruit son dossier. Il rencontre sa femme Valentine (Sophie Verbeeck).

Sous ses airs de drame historique, Le Collier rouge tire plutôt du côté du roman policier façon L’Été meurtrier dont il emprunte le cadre : un petit village du sud de la France, écrasé par la chaleur de l’été, endormi au chant des cigales.

Jean Becker, Le collier rouge, avec François Cluzet (affiche)Son titre et son affiche sont trompeurs. On imagine un roman dont le chien serait le héros. Sans doute ce chien qui accompagna Morlac au front joue-t-il un rôle moteur dans l’intrigue. Mais les vrais héros en sont les trois humains qui jamais ne se réuniront dans le même plan.

Le Collier rouge est l’adaptation fidèle du roman publié par Jean-Christophe Rufin en 2014 chez Gallimard. L’académicien en a co-signé le scénario avec Jean Becker, son réalisateur.

Le vieux cinéaste – qui fit ses premiers pas il y a plus de cinquante ans aux côtés de son père Jacques dans Touchez pas au grisbi – s’est fait une spécialité des films de la ruralité, sans sexe ni violence, qui font un bide à Paris et un tabac dans nos provinces : Les Enfants du marais, Dialogue avec mon jardinier, La Tête en friche

Le Collier rouge a les mêmes défauts et les mêmes qualités. Il se caractérise par une direction d’acteurs impeccable (à noter dans les seconds rôles le toujours parfait Patrick Descamps et la révélation Sophie Verbeeck qu’on retrouve dans Mes provinciales), une reconstitution soignée d’un village français en 1919, une mise en scène effacée et un peu fade.

Le Collier rouge est un film intemporel. Il aurait pu être tourné en 2018 ou trente ans plus tôt. Un spectacle à savourer en pantoufles, le dimanche soir devant sa télévision avec sa vieille maman.

Tony PARODI

 



Jean Becker, Le Collier rouge, France, 2018, 83mn

  • Sortie : 28 mars 2018
  • Genre : drame
  • Classification : tous publics
  • Avec François Cluzet, Nicolas Duvauchelle, Sophie Verbeeck, Patrick Descamps, Surho Sugaipov, Frans Boyer, Jean-Quentin Châtelain, Gilles Vandeweerd.
  • Scénario : Jean-Loup Dabadie, d’après un roman de Jean-Christophe Rufin
  • Image : Yves Angelo
  • Musique : Johan Hoogewijs
  • Distribution : Apollo films

En savoir plus sur le film avec CCSF : Le Collier rouge

Jean Becker, Le collier rouge, avec Nicolas Duvauchelle



Découvrir toutes nos critiques de films



Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

Nous soutenons …

affiche barcelone en scene à paris theatreaffiche Quand on sait