Select Page

Myroslav Vantukh : « Notre danse porte l’histoire du peuple ukrainien »

Myroslav Vantukh : « Notre danse porte l’histoire du peuple ukrainien »
Advertisement

Il est surnommé par de nombreux critiques comme « le plus beau spectacle du monde ». Exceptionnel et impressionnant, l’Ensemble folklorique national ukrainien Virsky l’est incontestablement. Il arrive à Paris pour la première fois de son histoire, du 5 au 9 décembre 2018, au Palais des Congrès.

Entretien avec Myroslav Vantukh, directeur artistique de l’Ensemble Virsky.

« Je ne pouvais pas m’empêcher d’être attiré par ces danses folkloriques – leurs couleurs, leurs incroyables émotions, la pureté de leur expression, leur tempérament et beauté intérieure. » (Pavlo Virsky)

L’Ensemble folklorique national ukrainien Virsky a été créé en 1937 par deux maîtres de ballet, Pavlo Virsky et Mykola Bolotov. Plus de 80 ans après, en quoi est-ce important de poursuivre la transmission de ce folklore ?

C’est indispensable parce que chaque nation a sa propre chanson nationale, sa danse, son folklore. C’est le visage de la nation. Il est important de comprendre que l’ensemble Virsky n’est pas un groupe folklorique. Nous sommes un ensemble académique. Tout le répertoire de l’ensemble est unique et de l’auteur, mais il est basé sur la danse scénique traditionnelle ukrainienne. Notre danse porte l’histoire du peuple ukrainien, son passé et son présent. La nation ne peut pas construire son avenir sans respecter sa propre histoire et son passé. Ceux qui ne connaissent pas l’Ukraine, venez voir l’ensemble Virsky. En tout cas, la presse mondiale l’écrit comme ça.

Il y a dans la notion de folklore une dimension d’identité. Qu’est-ce qui constitue l’identité, l’âme profonde de l’Ukraine ?

Premièrement, au cœur de notre identité, il y a un amour sans bornes pour notre pays, le respect pour notre pays natal. Notre peuple aime sa langue, sa chanson, sa danse et son art en général. Cela s’exprime avant tout dans les efforts consacrés au développement de la culture. Pour nous, c’est un honneur de participer à ce développement. La danse ukrainienne doit non seulement être préservée, mais également développée, en tenant compte de tous les changements et de l’évolution de l’art contemporain et du monde entier.

Dans votre intitulé même, vous vous définissez comme un ensemble « folklorique ». Accordez-vous une place aux dimensions plus contemporaines de la danse ?

Sans aucun doute, la danse traditionnelle, malgré le fait que le folklore ukrainien représente sa base, a un espace d’existence et de prospérité dans le monde contemporain. Elle a toujours été, est et sera pertinente. La preuve en est qu’aujourd’hui en Ukraine, beaucoup de jeunes chorégraphes talentueux créent des mises en scènes contemporaines en s’inspirant de la danse traditionnelle ukrainienne. Tenues vestimentaires, matériel musical, ils suivent le rythme du temps sans oublier la source de l’émergence de la danse scénique traditionnelle ukrainienne.

Comment gère-t-on un ensemble de soixante-dix danseurs, avec un répertoire de danses salué dans le monde entier ?

Tout d’abord, vous devez aimer votre métier et y être fidèle. Ainsi le succès vous attend-il sur le chemin. Nous avons 120 artistes de ballet et 30 musiciens dans l’orchestre. C’est un organisme vivant dans lequel de talentueux artistes se dévouent à leur métier. Leur savoir-faire et leur talent multipliés au travail enchantent le monde entier. On trouve une approche individuelle pour chacun d’entre eux. Pour réussir la gestion, vous devez respecter et aimer chacun de vos élèves. Dans de telles circonstances, le talent s’épanouit, et moi aussi je grandis dans ma création et me développe avec et grâce à mes artistes.

De l’Ukraine traditionnelle, nous connaissons les paysages verts et lumineux, ainsi que les beaux villages aux maisons blanches, chantés par le grand poète Taras Shevchenko. De l’Ukraine contemporaine, nous connaissons davantage les conflits, la révolution orange et les tensions frontalières avec la Russie. Quelle image de l’Ukraine souhaiteriez-vous que les Français découvrent et gardent in fine ?

Qu’ils découvrent l’Ukraine dont le peuple est amical, chaleureux, travailleur et créatif. Les Ukrainiens qui sont tolérants, qui respectent leur pays, leur culture. Taras Shevchenko a écrit : « « Apprenez des autres, mais ne méprisez pas ce qui est le vôtre ». Je pense que ces mots décrivent parfaitement nos aspirations. Nous ne prendrons pas ce qui appartient aux autres, mais on ne laissera jamais envahir le nôtre. J’espère que notre art trouvera le chemin vers le cœur de chaque Français qui, à travers les performances de l’ensemble Virsky, explorera la haute culture spirituelle des Ukrainiens.

 Propos recueillis par Pierre MONASTIER

 



Crédits photographiques – Ensemble Virsky (DR)



Galerie photos

Ensemble folklorique national ukrainien Virsky (DR)

Ensemble folklorique national ukrainien Virsky (DR)

Ensemble folklorique national ukrainien Virsky (DR)

Ensemble folklorique national ukrainien Virsky (DR)

Ensemble folklorique national ukrainien Virsky (DR)

Ensemble folklorique national ukrainien Virsky (DR)

Ensemble folklorique national ukrainien Virsky (DR)



Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

Nous soutenons …

affiche barcelone en scene à paris theatreaffiche Quand on sait