La pandémie mondiale a mis à l’arrêt le monde des arts et de la culture. Mais des divergences de situation existent d’un pays à l’autre. La Russie, par exemple, fut un modèle à bien des égards : le théâtre russe a continué à exister, s’est saisi des événements sanitaires, artistiques et politiques pour résister et innover…

Au fil de ce mois de septembre, nous vous avons proposé un petit tour d’horizon non exhaustif de l’art théâtral en Russie, par temps de pandémie, à travers un article écrit en août et paru en quatre volets, du 2 au 23 septembre 2020. Nous vous proposons aujourd’hui l’article intégral en téléchargement.

Sauf pendant le premier confinement, la pandémie n’a pas fait fermer les théâtres en Russie. Étaient autorisées, à Moscou en tout cas, depuis octobre 2020, des jauges à 25 %, devenues en janvier 2021 – depuis l’avènement du vaccin Spoutnik V –  50 %, et plus récemment 75 %. Il est difficile de généraliser, une grande disparité règne dans l’immense pays entre les capitales elles-mêmes (Moscou/ Saint-Pétersbourg) et les différentes régions où le vaccin est encore peu présent et où la réalité est diverse. Mais la vie théâtrale a perduré malgré les fermetures, puis les annulations – quand dans une troupe il y avait des malades –, malgré les déplacements de programmation, voire les substitutions. On a tout fait pour ne pas refermer la porte des théâtres, et on a répété, présenté des premières, réalisé des festivals – à un rythme moins soutenu et parfois très tendu, dans l’angoisse de l’arrêt brutal ; on a adapté, numérisé, zoomé, on a réfléchi, on a inventé.

LIRE EN LIGNE
1/4. Petit état des lieux des théâtres et festivals en Russie sous la COVID-19
2/4. Le virtuel comme lieu de rencontres et espace de création
3/4. « Ne pas les laisser mourir » : un marathon théâtral pour les médecins et les hôpitaux
4/4. Le théâtre face à la crise politique en Russie

.
TÉLÉCHARGER L’ARTICLE COMPLET EN PDF :
Russie : la vie des théâtres sous la COVID-19
.

Béatrice PICON-VALLIN

 



Photographies à la Une : quatre théâtres de Russie
Crédits : A. Savin, Vladimir OKC et Alex Florstein Fedorov
Source commune  : Wikipedia