Écrire du théâtre en situation d’anéantissement : un acte de survie

Écrire du théâtre en situation d’anéantissement : un acte de survie
Publicité

Traverser la cendre pour faire jaillir les mots enfouis, calcinés, oubliés – ceux des morts, de la Shoah, des camps d’extermination. Telle est l’ambition du dramaturge Michel Simonot dans le dernier volet de sa puissante trilogie théâtrale.

Sociologue de la culture, spécialiste des politiques artistiques et culturelles, Michel Simonot est par ailleurs metteur en scène et écrivain, auteur d’une vingtaine de textes pour la scène. Depuis une dizaine, il se consacre pleinement à l’écriture, ce qui donne lieu à une trilogie : Le But de Roberto Carlos en 2013, Delta Charlie Delta en 2016 et Traverser la cendre, qui vient de sortir aux éditions Espaces 34.

C’est à propos de ce dernier texte que nous le recevons sur le plateau de Profession Culture.

 

Propos recueillis par Pierre GELIN-MONASTIER

.



Soutenez la presse indépendante
en vous abonnant à notre chaîne YouTube.

Un petit geste pour vous, un soutien majeur pour nous !



 

Newsletter

Publicité

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.